A LA UNEEconomie

Résultats des sociétés cotées : La reprise perd de vitesse

Alors que les investisseurs espéraient une reprise plus nette au 4ème trimestre de l’année ‎écoulée, notamment avec le redressement de l’activité économique et des prévisions de ‎croissance plus optimistes, les réalisations commerciales des sociétés cotées en Bourse de ‎Casablanca se sont inscrites en une baisse plus prononcée qu’un trimestre auparavant.

Selon les calculs d’Attijari Global Research (AGR), la filiale d’Attijariwafa Bank dédiée à la ‎recherche, le chiffre d’affaires (CA) agrégé de la cote casablancaise s’est élevé à près de 61 ‎milliards de dirhams (MMDH) entre octobre et décembre 2020, en baisse de 6,7% par rapport ‎à la même période de 2019. En effet, à date d’aujourd’hui, et après clôture de la saison des ‎publications trimestrielles, 50 sociétés cotées sur les 71 ayant publié leurs indicateurs ‎d’activités ont fait état d’un chiffre d’affaires en baisse, contre seulement 43 au cours de la ‎période juillet-septembre 2020.

Ce repli des revenus de la cote boursière intervient après une quasi-stagnation au premier ‎trimestre (+0,5%,) suivie de deux baisses successives aux deuxième et troisième trimestres de -‎‎10,5% et -4,5% respectivement. Sur l’ensemble de l’année écoulée, le chiffre d’affaires global ‎s’est contracté de 5,1% à 239,8 MMDH.

Des disparités sectorielles
Toutefois, cette contraction du chiffre d’affaires du marché casablancais cache des disparités ‎sectorielles. La crise du nouveau coronavirus a manifestement affecté le secteur de la ‎‎”participation et promotion immobilières”. Le revenu global des trois sociétés immobilières ‎cotées a, en effet, chuté de plus de 1,527 MMDH sur le seul quatrième trimestre, soit 66,2%.

Dans le détail, le chiffre d’affaires de “Résidences Dar Saada” (RDS) a accusé une forte baisse ‎de 94,5% à seulement 37 millions de dirhams (MDH), celui d'”Alliances Darna” s’est établi à ‎‎286 MDH, en repli de 56,3%, alors que le chiffre d’affaires de Douja Prom Addoha s’est replié ‎de 53,2% à 457 MDH. Notons cependant que les préventes de ces trois sociétés durant le ‎‎4ème trimestre se sont chiffrées respectivement à 1.010 unités, 798 unités et 1492 unités, soit ‎en hausses de 45%, 11% et 1,8% par rapport au T4-2019.

Le secteur du “Pétrole et Gaz” a, quant lui, vu son chiffre d’affaires global baisser de 873 ‎MDH au T4-2020, impacté par la contraction de la demande du fait des mesures sanitaires ‎liées à la lutte contre la pandémie. Par valeur, le CA de Total Maroc a baissé de 25,8% à 2,217 ‎MMDH, tandis que celui d’Afriquia Gaz s’est contracté de 6,9% à 1,393 MMDH.

S’agissant du secteur financier, le produit net bancaire (PNB) des six banques cotées a reculé ‎de 440 MDH au titre du 4ème trimestre 2020 (-2,7%). Au niveau individuel, Attijariwafa ‎Bank affiche un PNB en baisse de 3,4% à 5,696 MMDH, Bank Of Africa de 3,25 MMDH (-‎‎7%), BMCI de 749 MDH (-4,1%) et CDM de 607 MDH (-1,6%). En revanche, BCP et CIH ‎ont fait état d’un PNB en hausse de 0,6% et 2,6% à respectivement 4,787 MMDH et 707 ‎MDH.

En ce qui concerne les sociétés de financement cotées, elles ont enregistré un chiffre d’affaires ‎de 1,227 MMDH au T4-2020, contre 1,286 MMDH une année auparavant. Le revenu global ‎des cinq acteurs d’assurance et courtage s’est chiffré, quant à lui, à 4,322 MMDH, contre ‎‎4,445 MMDH au T4-2019.

Au niveau du secteur du “Bâtiment et matériaux de construction”, le chiffre d’affaires des sept ‎opérateurs s’est établi à 4,776 MMDH entre octobre et décembre 2020, contre 4,81 MMDH la ‎même période de 2019. Côté cimentiers, LafargeHolcim Maroc a vu son CA reculer de 0,7% à ‎‎2,04 MMDH et Ciments du Maroc de 7,2% à 885 MDH.

Pour le secteur des “Mines”, la baisse du chiffre d’affaires de Managem de 6,1% à 1,2 MMDH ‎et de la Compagnie minière de Touissit (CMT) de 9% à 121 MDH, a été atténuée par la hausse ‎de celui de la société métallurgique d’Imiter (+7,8% à 236 MDH).

À l’opposé, le secteur de l’Automobile a affiché un chiffre d’affaires trimestriel en ‎amélioration de 152 MDH, à la faveur de la bonne performance de Auto Hall (+19,2% à 1,486 ‎MMDH) et Ennakl (+11,2% à 480 MDH). Auto Nejma a accusé une baisse de 20% à 539 ‎MDH.

Le revenu global du secteur de “l’industrie pharmaceutique” s’est établi, quant à lui, à 695,8 ‎MDH, contre 631 MDH (+10,2%), tandis que celui des “Télécommunications”, a enregistré ‎une légère amélioration de 0,7% à 9,27 MMDH.‎

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page