A LA UNECoronavirus

Retards de livraison du vaccin Pfizer en Norvège et en Europe, annonce Oslo

Le laboratoire américain Pfizer a averti vendredi d’une baisse « à compter de la semaine prochaine » des livraisons de vaccins anti-Covid vers la Norvège et l’Europe, le temps d’améliorer ses capacités de production, ont annoncé les autorités norvégiennes.

« La réduction temporaire affectera tous les pays européens », a indiqué l’Institut norvégien de santé publique (FHI) dans un communiqué.

« Il n’est pour l’instant pas clair combien de temps précisément cela va prendre avant que Pfizer renoue avec une capacité de production maximale, qui sera portée de 1,3 à 2 milliards de doses » par an, a-t-il ajouté.

Le FHI n’a pas précisé l’ampleur de la réduction des livraisons pour l’Europe dans son ensemble, mais a dit s’attendre à ne recevoir la semaine prochaine que 36.075 doses contre 43.875 escomptées auparavant, soit une baisse de 17,8% pour le royaume scandinave.

Pour compenser cette baisse, la Norvège va puiser dans le stock de précaution de vaccins qu’elle avait constitué à la réception des premières doses.

S’il n’est pas membre de l’Union européenne, le pays nordique y est étroitement associé dans de nombreux domaines, y compris dans le cadre de l’achat de vaccins anti-Covid négocié par Bruxelles.

( Avec AFP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page