Le retour du Maroc au sein de l’UA permettra aux pays africains de bénéficier de l’expertise du Royaume

Union africaine

Le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine (UA) permettra aux pays africains de bénéficier de l’expertise accumulée par le Maroc dans divers domaines, a estimé, mardi à Brasilia, l’ambassadeur du Sénégal au Brésil, Mme Fatoumata Binetou Rassoul Correa.

“Le Maroc a une importante contribution à faire au sein de l’Union africaine eu égard aux relations particulières de coopération multilatérale qu’il entretient avec plusieurs pays africains dans des domaines allant de l’infrastructure, aux télécoms et au secteur bancaire”, a-t-elle déclaré à la MAP, en marge de sa participation à une réunion de la commission mixte sur les changements climatiques, organisée au Sénat brésilien.

“L’Afrique a besoin de l’expertise du Maroc dans plusieurs domaines, que ce soit en termes d’agriculture ou d’autres questions comme la paix et la sécurité”, a-t-elle poursuivi, tout en faisant état du soutien du Sénégal à la démarche du Maroc pour rejoindre l’UA.

“Le Sénégal et le Maroc sont des pays frères qui entretiennent des relations multiséculaires de longue date et c’est avec plaisir que nous accueillerons le Maroc au sein de l’UA”, a affirmé la diplomate sénégalaise, relevant que l’Union africaine constitue “la famille naturelle du Maroc”.


Le retour du Maroc au sein du groupement africain lui permettra d’être “dans une meilleure position pour défendre ses idées et ses intérêts”, a relevé Mme Correa, avant de souligner que “la meilleure initiative est de revenir au sein de l’UA”.