Retrait US de la Syrie : le chef du Pentagone en visite en Irak

Syrie
Syrie

Le secrétaire d’Etat américain à la Défense, Mark Esper, est arrivé mercredi à Bagdad pour une visite de trois jours avec les dirigeants irakiens, selon des sources diplomatiques.

Cette visite intervient après l’entrée au Kurdistan d’Irak de troupes américaines retirées du nord-est de la Syrie voisine, selon une source diplomatique citée par les médias. Le commandement militaire irakien a assuré mardi dans un communiqué qu'”aucune autorisation n’a été délivrée pour que ces troupes restent sur le sol irakien”.

→ Lire aussi : Syrie : près de 180.000 déplacés depuis le début de l’opération militaire turque

“L’ensemble des forces américaines qui se sont retirées de Syrie ont obtenu l’autorisation d’entrer au Kurdistan irakien, dans le but de quitter l’Irak”, a indiqué le communiqué.


M. Esper, qui était mardi en Arabie saoudite, avait tenté de rassurer Bagdad en affirmant : “nous nous repositionnerons temporairement en Irak avant de rapatrier les troupes. Ils rentreront à la maison”.

En Irak, de nombreuses forces politiques et armées réclament régulièrement l’expulsion des 5.200 militaires américains actuellement postés en Irak dans le cadre de la coalition internationale anti-Daech.