Retraite complémentaire: 188,1 mille bénéficiaires en 2019 (ACAPS)

ACAPS

L’effectif total des bénéficiaires du régime complémentaire du Régime collectif d’allocation de retraite (RCAR-RC) et de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) s’est élevé a 188,1 mille personnes en 2019, en progression de 3,8% par rapport à une année auparavant, selon l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS).

“Les bénéficiaires relevant de la CIMR représentent 96% de cet effectif. Les retraités principaux représentent 73,5%, alors que les conjoints survivants et les orphelins représentent des parts de 26,2% et 0,3% respectivement”, indique l’ACAPS dans son rapport annuel sur le secteur de la prévoyance sociale.

En ce qui concerne l’âge moyen des retraités principaux des deux régimes, il se situe à 68,5 ans pour les hommes et 66,6 ans pour les femmes, relève la même source, notant que ces dernières représentent 17,2% de cette population.

La pension mensuelle, a atteint pour sa part, un montant de 2.506,8 dirhams pour la CIMR et 937,3 dirhams pour le RCAR-RC en 2019, contre respectivement 2.446,2 dirhams et 894,3 dirhams enregistrés en 2018.

Le rapport fait également ressortir que les conjoints bénéficiaires d’une pension de réversion des deux régimes, ont atteint en 2019 un effectif de 49,3 mille personnes, dont 98,7% de veuves, soulignant dans ce sens, que l’âge moyen de ces bénéficiaires s’est situé à 70,6 ans pour la CIMR et à 58,6 ans pour le RCAR-RC.


Pour sa part, le montant mensuel moyen de la pension de réversion octroyée aux conjoints survivants, s’est établi à 1.113,2 dirhams et 412,4 dirhams respectivement pour la CIMR et le RCAR-RC.

En outre, l’ACAPS souligne que le rapport démographique des deux régimes CIMR et RCAR-RC est de 2,9 et 3,1 actifs cotisants en 2019.

Le rapport démographique du RCAR-RC a enregistré une forte baisse durant les cinq derniers exercices, due à une forte augmentation du nombre des départs à la retraite, alors que celui de la CIMR est resté stable sur la même période.

Et d’ajouter qu’en 2019, 12,4% des actifs cotisants du régime de base du RCAR disposent d’une couverture dans le cadre du régime complémentaire, contre 15,5% en 2018. Pour les retraites, la proportion de ceux du régime de base disposant d’une pension complémentaire est passé de 7,2% à 8,2% entre les deux exercices.


Dans le secteur privé, 10,6% des actifs cotisants de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) disposent d’une couverture complémentaire auprès de la CIMR, alors que la proportion des retraites du secteur, disposant d’une pension complémentaire, en sus de la pension de base, s’est établie à 31,7% en 2019, en baisse de 51,7 points de base par rapport à 2018.

( Avec MAP )