ban600
credit agricol

Réunion conjointe UE-UA: le Maroc défend l’interdépendance entre paix, sécurité et développement

Réunion conjointe UE-UA: le Maroc défend l’interdépendance entre paix, sécurité et développement

Le Maroc a mis en exergue l'interdépendance entre paix, sécurité et développement lors de la réunion annuelle conjointe entre le Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union africaine (CPS/UA) et le Comité Politique et de Sécurité de l'Union européenne (CPS/UE) tenue lundi et mardi à Bruxelles.

Lors de cette réunion conjointe, le Maroc, membre du CPS de l'Union africaine, a été désigné interlocuteur principal avec le CPS de l'UE sur la thématique de la coopération multilatérale et le financement des opérations de maintien de la paix.

La désignation du Maroc, représenté à cette réunion par une délégation conduite par Mohammed Arrouchi, ambassadeur représentant permanent auprès de l'Union africaine et de la CEA, est le témoignage de la crédibilité et de la contribution marocaine dans les domaines de la paix et de la sécurité par le CPS de l'UA.

La réunion conjointe s'est penchée sur l'examen de la thématique concernant la coopération entre le CPS de l'UA et l'UE dans les forums internationaux et le financement des opérations de maintien de la paix en Afrique, ainsi que sur les situations de crise dans le continent (Sahel/Mali; RCA ; RDC; Soudan du Sud; Somalie; Burundi etc...).

Intervenant au nom du CPS de l’UA, Arrouchi a souligné que les défis sécuritaires et de développement auxquels fait face le continent africain requièrent des stratégies novatrices et robustes de collaboration, appelant la communauté internationale à appuyer les actions de l’Union africaine notamment le financement du programme de soutien aux opérations de la paix dirigé par l’UA.

L’ambassadeur a appelé dans ce contexte l’Union européenne et ses Etats membres à soutenir les efforts de l’UA auprès des Nations unies pour obtenir les financements nécessaires à ce programme.

→ Lire aussi : Le rôle du Maroc dans la promotion des valeurs communes des deux rives de la Méditerranée salué à Bruxelles

La délégation marocaine a également pris part à l'échange entre les deux CPS sur les situations au Sahel/Mali et en RCA.

S’agissant du Sahel, Arrouchi a affirmé que le Maroc a salué dès le départ l’initiative G5 Sahel qui a su mobiliser de manière prompte et efficace un ensemble d’acteurs prêts à apporter des réponses durables aux défis de la région sahélienne.

En ce qui concerne le Mali, l’ambassadeur a rappelé que depuis le déclenchement de la crise dans ce pays, le Maroc a soutenu son intégrité territoriale et a exhorté les protagonistes maliens à la réconciliation, la concorde et à dépasser les différends en vue de garantir la stabilité.

Le Maroc, a ajouté Arrouchi soutient les efforts du Mali dans son processus de réconciliation et de reconstruction de la paix et ne cesse de manifester son engagement à accompagner les autorités maliennes dans le cadre de la coopération notamment celle relative au volet cultuel, ainsi qu’en matière de développement socio-économique et humain.

S’agissant de la situation en république centrafricaine, l’ambassadeur a réitéré le soutien du Maroc aux efforts du pays dans le processus de réconciliation et son engagement à accompagner les autorités centrafricaines dans le cadre de la coopération concernant plan de relèvement et de la consolidation de la paix (2017-2021).

Le diplomate marocain a souligné dans ce contexte l’importance qu’accorde le Royaume à la coopération trilatérale UA-UE-ONU, appelant l’ensemble des acteurs à accompagner les autorités centrafricaines dans la mise en œuvre de leur plan de relèvement et de la consolidation de la paix.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :