Réunion de travail à Libreville pour examiner l’état d’avancement des accords signés entre le Maroc et le Gabon

La Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta et le ministre gabonais des Affaires étrangères, Noël Nelson Messone, ont présidé, mercredi, à Libreville une réunion de travail dédiée à l’examen de l’état d’avancement des accords signés entre le Maroc et le Gabon.

Cette réunion tenue en présence des différents acteurs marocains et gabonais concernés par les accords signés entre les deux pays et de l’ambassadeur du Maroc au Gabon, Abdellah Sbihi, a été l’occasion de passer en revue les accords de coopération qui ont été conclus entre le Maroc et le Gabon sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI et le président gabonais Ali Bongo Ondimba.

A cette occasion, Mme Boucetta a souligné que cette séance de travail s’inscrit dans le cadre du suivi des accords conclus et projets lancés lors de la dernière visite de SM le Roi au Gabon.

Et d’ajouter que la réunion a permis de passer en revue tous les accords qui sont aujourd’hui en cours de réalisation afin de pouvoir examiner les moyens d’améliorer leur efficience opérationnelle, de s’assurer qu’ils répondent aux besoins définis, ainsi que de pouvoir si besoin réactiver ou identifier les mesures d’accompagnement appropriées.


“Ces accords touchent plusieurs domaines importants que ce soit en termes de renforcement de capacité ou de partage d’expériences et d’expertises et d’équipement”, s’est-elle félicitée.

Pour sa part, M. Nelson Messone a souligné que cette réunion illustre bien l’excellence des relations qui existent entre le Royaume du Maroc et la République gabonaise et la dynamique de la coopération économique entre les deux pays.

“L’ouverture prochaine du Centre de formation professionnelle de logistique et de transport d’Akanda, ainsi que des centres de Dialyse et de prise en charge d’enfants autistes et trisomiques, outre des actions dans les domaines d’agriculture, d’artisanat et du tourisme sont autant de réalisations qui montrent bien que la coopération entre les deux pays est réelle, concrète et agissante”, s’est réjoui le responsable gabonais.

Les accords examinés lors de cette réunion couvrent divers domaines notamment la formation professionnelle, la santé, l’agriculture, le tourisme, l’industrie, la logistique, le transport, l’équipement, les énergies renouvelables et la finance.


Par ailleurs, la Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a effectué des visites de terrain au centre de formation professionnelle de logistique et de transport d’Akanda à Libreville et au centre de prise en charge et d’insertion des enfants autistes et trisomiques.

Au cours de ces visites, des explications ont été fournies à Mme Boucetta sur l’utilité des centres, leurs domaines d’activités, l’état d’avancement des travaux et les populations ciblées par ces structures.

Mme Boucetta a eu aussi des entretiens avec le Premier ministre gabonais Emmanuel Issoze-Ngondet, au cours desquels les deux parties ont échangés leurs points de vue sur l’étendue des domaines de coopération entre les deux pays.

A cette occasion, le premier ministre gabonais a tenu à remercier le Maroc qui, sous l’impulsion de SM le Roi, s’engage à mettre à la disposition son expérience et son savoir faire dans divers domaines notamment la formation professionnelle, le tourisme et l’agriculture au profit du Gabon, notant que les accords signés entre les deux pays sont de nature à accompagner le plan de relance économique du Gabon visant à diversifier l’économie du pays.


Au cours de son déplacement, la Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta a rencontré aussi les entrepreneurs marocains au Gabon.

Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur les moyens de renforcer davantage la coopération économique entre le Maroc et le Gabon.