ban600

Réunion d’évaluation du programme d’habitat menaçant ruine au niveau de la commune urbaine de Casablanca

Réunion d’évaluation du programme d’habitat menaçant ruine au niveau de la commune urbaine de Casablanca

Une réunion consacrée à l'évaluation du programme d'habitat menaçant ruine au niveau de la commune urbaine de Casablanca, a eu lieu, lundi au siège de la Wilaya de la région de Casablanca-Settat, sous la présidence du ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri, et en présence de la Secrétaire d'Etat Chargée de l’Habitat, Fatna El Khiel.

Cette réunion, à laquelle a assisté également le wali de la région Casablanca-Settat, Abdelkébir Zahoud, vise notamment la mise en place d'un plan d'urgence à même de résoudre la problématique d'habitations menaçant ruine au niveau de la commune de Casablanca dans l'attente de l’activation du rôle de l'Agence nationale de la rénovation urbaine et de la réhabilitation des constructions menaçant ruine, en tant que mécanisme qui sera chargé de superviser l’exécution des programmes d'urbanisation et des projets portant sur la rénovation urbaine et la réhabilitation des constructions menaçant ruine, indique mardi un communiqué du ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville.

>>Lire aussi : Lancement à Casablanca du programme « Chemsi » au profit des zones mal desservies ou enclavées

Dans une allocution de circonstance, M. Fassi Fihri, a rappelé les "grands" efforts déployés au niveau local à Casablanca afin de mettre fin à cette problématique et de préserver la vie des citoyens ainsi que la mobilisation des services du ministère pour accompagner et réussir cette opération dans les meilleures conditions. Mettant en avant le caractère urgent de cette opération, le ministre a également souligné la nécessité de mettre en œuvre ce programme dans l'immédiat pour faire face à ce problème, de mobiliser les ressources disponibles et de sensibiliser la population concernée pour qu'elle contribue à la facilitation et la réussite du programme, et de recourir au restant du budget programmé dans le cadre de l'accord signé en 2012 et qui porte sur la réhabilitation des constructions menaçant ruine dans la commune de Casablanca. Ont notamment pris part à cette réunion, le président de la commune urbaine de Casablanca, le gouverneur directeur de l'agence urbaine de Casablanca, le gouverneur de la préfecture d'Anfa et le gouverneur des préfectures d'Al Fida-Mers Sultan.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :