Réunion du Maroc et de la Suisse avec la Haut-Commissaire aux Droits de l’Homme

Maroc

Dans le cadre de leur mandat de facilitation du processus de renforcement des Organes des Traités des droits de l’Homme de l’ONU, l’ambassadeur Omar Hilale, Représentant Permanent du Maroc auprès de l’ONU, et l’ambassadeur de Suisse, Mme Pascale Baeriswyl, ont tenu, vendredi, une séance de travail, à Genève, avec la Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme, Mme Michèle Bachelet, et son équipe.

Lors de cette réunion, les Ambassadeurs du Maroc et de la Suisse ont briefé la responsable onusienne sur l’avancée des travaux du processus de renforcement des Organes de traités et les différentes réunions de consultation organisées à New York et à Genève avec tous les acteurs concernés, notamment les Etats membres de l’ONU, les Présidents des Organes des Traités, la société civile et les Institutions nationales des Droits de l’Homme.

Dans ce contexte, les deux ambassadeurs ont mis en exergue l’étroite collaboration avec les équipes du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme en charge des Organes des Traités et relevé le précieux appui qu’elles apportent à ce processus.

L’échange avec la Haut-Commissaire a porté sur plusieurs questions d’importance pour le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme et les attentes de ce dernier de ce processus.

Dans ce contexte, la responsable onusienne a salué les efforts déployés par le Maroc et la Suisse pour améliorer le travail et le fonctionnement de ces Organes. A cet effet, elle a remercié les deux ambassadeurs pour leur ferme engagement dans ce sujet et s’est félicitée de l’approche inclusive et transparente qu’ils ont imprégnée à ce processus. Elle a, en outre, relevé l’intérêt accordé à ce processus par tous les acteurs concernés.


Cette réunion s’inscrit dans le cadre du processus de renforcement des Organes des Traités de l’Homme, que les deux ambassadeurs mènent depuis leur nomination par le Président de l’Assemblée Générale des Nations Unies, en tant que facilitateurs, en avril dernier.

Il sied de relever que le leadership de SM le Roi Mohammed VI dans le domaine des droits de l’Homme et les réalisations du Maroc dans ce domaine sous l’impulsion Royale ont permis l’élection de plusieurs experts marocains comme membres des Organes des traités onusiens de droits de l’Homme, dont plusieurs ont présidé certains Organes.