Réunion pour étudier les moyens de fournir un logement aux Marocains du monde

des actifs immobiliers

Les moyens de fournir un logement aux Marocains du monde et les motiver à investir dans le domaine de l’immobilier et de la construction tout en simplifiant les procédures et renforçant la mise en réseau entre les compétences et les différents acteurs du pays et de l’étranger ont été au menu d’une réunion de concertation tenue mercredi.

Cette réunion, présidée par la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Nouzha Bouchareb, et la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes Orientations Royales, notamment celles contenues dans le discours d’ouverture de l’année législative en cours, visant à améliorer le niveau social des différentes catégories de citoyens et à réaliser la relance économique post-Covid-19. Selon un communiqué du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, les mesures proactives et urgentes mises en place par ce ministère depuis le déclenchement de la pandémie de Covid-19 ont été évoquées lors de cette réunion, citant notamment la simplification des procédures et la digitalisation de toutes les prestations fournies par les agences urbaines.

Ces réalisations ont été renforcées par plusieurs mesures prises dans le cadre de la loi de finance rectificative de l’année 2020, portant notamment sur l’exonération totale des droits d’enregistrement au profit des acquéreurs de logements réalisés dans le cadre des programmes du logement d’habitat social 250.000 Dhs et du logement à coût réduit 140.000 Dhs, et ce jusqu’au 31 décembre 2020, poursuit la même source. Et de citer la réduction des droits d’enregistrement à hauteur de 50% pour les locaux à usage d’habitation ou les terrains destinés au même usage, à condition que le montant de la base imposable ne dépasse pas 2,5 millions DH et ce, jusqu’au 31 décembre 2020.

Afin d’encourager les Marocains du monde à investir dans le secteur de la construction et de l’immobilier, les deux ministères ont décidé de renforcer la communication avec les MRE sur les toutes les mesures prises pour faciliter et simplifier les procédures d’investissement ou d’acquisition de biens immobiliers, relève le communiqué.

La promotion de la formation et de l’échange d’expériences entre les institutions du secteur de l’urbanisme et de l’habitat, le renforcement des réseaux des compétences marocaines concernées par ce sujet ainsi que les problématiques liées à l’immobilier nécessitant l’amélioration du niveau de sensibilisation ont été, entre autres, abordés au cours de cette réunion.


Cette rencontre, à laquelle ont participé des responsables et des cadres relevant des deux ministères, a abouti à la création d’une commission mixte entre les deux départements ministériels pour la mise en place des mesures pratiques et des campagnes de communication plaçant les Marocains du monde au centre du décollage du secteur de la construction et de l’immobilier et traduisant ainsi la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure cette catégorie liée à sa patrie.

Avec MAP