Révolution et état de violence : Moyen-Orient 2011-2015

Hamit BOZARSLAN, CNRS éditions, Paris, 2015, 303 p.

Tous ceux qui se soucient de déchiffrer « la vengeresse complexité du Monde Arabe» doivent rapidement s’atteler à la lecture de cet ouvrage universitaire, extrêmement riche dans son analyse et pertinent dans ses postulats. L’auteur a saisi la quintessence des bouleversements récents dans le monde arabe lorsqu’il affirme que ce qui distingue ces bouleversements des anciennes luttes de libération nationale c’est qu’ils « se définissent directement en rapport avec les problèmes des sociétés arabes elles-mêmes». C’est donc un ouvrage sur les dynamiques internes qui ont été à l’oeuvre dans les sociétés arabes depuis des décennies. C’est dommage que l’auteur n’ait pas exploité un autre ouvrage sur le même sujet publié par Pierre Blanc et Jean-Paul Chagnollaud et intitulé «Violence et politique au Moyen-Orient», Sciences Po. Presses, Paris, 2014, 252p.