Revue de presse internationale du 12 avril 2019

Revue de presse internationale du 12 avril 2019

AFP

Le président soudanais Omar el-Béchir destitué, la foule des manifestants rassemblée à Khartoum est désormais déterminée à chasser les généraux du régime déchu, qui ont tenté vendredi d'apaiser la contestation en promettant un "gouvernement civil", sans toutefois fixer d'échéance. Les principaux chefs de l'armée, au pouvoir après avoir renversé jeudi le président, ont confirmé vendredi que M. Béchir était en détention mais qu'il ne serait pas "livré à l'étranger".

L'escalier qu'aurait emprunté Jésus-Christ avant de comparaître devant le préfet romain de la Judée Ponce Pilate a été rouvert jeudi à Rome à la foule des pèlerins qui a ont commencé à le gravir à genoux comme des millions avant eux au fil des siècles. Cet escalier de marbre de 28 marches, aurait été rapporté de Jérusalem à Rome sous le règne de l'empereur Constantin, selon une légende jamais vérifiée, avant d'être recouvert en 1723 de bois afin de le protéger du passage des pèlerins.

Reuters

Le conseil militaire au pouvoir au Soudan a promis vendredi que le pays serait doté d'un nouveau gouvernement civil, un jour après que les forces armées aient renversé le président Omar al-Bashir après 30 ans au pouvoir. Le conseil, qui dirige actuellement le Soudan sous le ministre de la Défense, Mohammed Ahmed Awad Ibn Auf, a déclaré s'attendre à une période de transition préélectorale annoncée jeudi pour une durée maximale de deux ans, voire beaucoup moins, si le chaos pouvait être évité.

Les géants de l'automobile se battent contre des concessionnaires de voitures d'occasion pour l'immense marché d'Afrique. Aux abords de la forêt de Ngong à Nairobi, des milliers de voitures d'occasion scintillent sous le soleil brûlant sur un terrain poussiéreux, attendant les acheteurs. Importés du Japon ou du Moyen-Orient, ils offrent un moyen abordable de posséder un véhicule au Kenya et dominent le marché depuis des décennies.

Le Monde

Alger et les grandes villes du pays s’apprêtent à vivre une nouvelle journée de mobilisation, vendredi 12 avril. Les contestataires entendent se rassembler massivement lors du premier vendredi de manifestation en Algérie depuis l’annonce qu’une élection présidentielle se tiendra le 4 juillet.

Nul ne sait encore quand la demande d’extradition de Julian Assange sera formulée, si le Royaume-Uni y donnera suite et si le fondateur de WikiLeaks sera un jour jugé aux Etats-Unis. Mais son arrestation à Londres, le 11 avril, a déjà rouvert un vif débat sur la nature du site et la fonction de son créateur.

Le Figaro

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé avoir rapatrié par avion 160 migrants à destination de trois pays africains depuis la capitale libyenne qui fait l'objet d'une offensive militaire depuis une semaine. Jeudi soir, «un vol charter à destination du Mali, puis la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso, a transporté 160 migrants (...) dont 16 enfants et 20 femmes», a indiqué vendredi un communiqué de l'OIM en Libye.

Un séisme de magnitude 6,8 a secoué l'est de l'Indonésie aujourd'hui, a annoncé l'agence géologique américaine (USGS). Les autorités indonésiennes, qui craignaient un tsunami et qui avaient dans un premier temps recommandé aux habitants de certains secteurs de l'île d'évacuer les zones côtières, ont finalement levé leur alerte.

France24

Les États-Unis ont annoncé le 3 avril dernier vouloir renforcer la présence militaire de l’Otan en Mer Noire en envoyant de nouveaux navires. "Nous allons nous assurer que nous avons les capacités de dissuader une Russie très agressive", a ainsi déclaré l’ambassadrice américaine auprès de l’Otan Kay Bailey Hutchinson. Elle a assuré que la proposition américaine visait "à assurer qu'il existe un passage en sécurité des navires ukrainiens par le détroit de Kertch". Ce plan fait ainsi suite au récent incident naval entre l’Ukraine et la Russie.

La Bourse de New York montait nettement à l'ouverture vendredi, entraînée par les résultats meilleurs que prévu des géants bancaires JPMorgan Chase et Wells Fargo et l'envolée de Disney. Vers 13H55 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, prenait 1,04% à 26.415,86 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, montait de 0,43% à 7.981,68 points.

BBC

Les passagers sont bloqués en Inde et dans le monde entier après que Jet Airways ait suspendu tous les vols internationaux. Les vols en provenance de Londres, Paris et Amsterdam font partie de ceux qui craignent pour la survie de la plus grande compagnie aérienne privée d’Inde. Le bureau du Premier ministre indien organiserait une réunion urgente, la compagnie aérienne ayant annulé tous les vols internationaux jusqu'à lundi.

Les actions de la plus grande entreprise de commerce électronique d'Afrique ont fait leurs débuts sur le marché boursier de New York, ce qui pourrait donner lieu à d'autres entreprises technologiques en démarrage sur le continent. Jumia cite 17,6% de la société à 14,50 dollars par action, ce qui lui confère le statut de "licorne" - une jeune entreprise technologique valant plus d'un milliard de dollars. Il s'agit de la première start-up technologique africaine à s'installer à Wall Street.

The Guardian

Une ville italienne a été qualifiée de "honteuse" et "inconstitutionnelle" après avoir interdit aux centres d'accueil pour demandeurs d'asile d'être placés à proximité d'écoles. Le plan d'urbanisme approuvé par le conseil municipal de Calolziocorte, en Lombardie, affirme cette semaine que «les centres d'accueil pour migrants ne doivent pas être situés à moins de 150 mètres des écoles». La petite ville de 15 000 habitants héberge actuellement une vingtaine de demandeurs d'asile.

Des avocats suédois ont déclaré qu'ils doutaient que Julian Assange ne soit jamais jugé en Suède, même si les procureurs décidaient de rouvrir une enquête sur une accusation de viol. Le fondateur de WikiLeaks a été arrêté jeudi à Londres après avoir été traîné hors de l'ambassade d'Équateur, où il séjournait depuis 2012 afin d'éviter l'extradition vers la Suède suite à des allégations d'agression sexuelle, ce qu'il a toujours nié.

The Wall Street Journal

Le fondateur de la société de capital-investissement insolvable Abraaj Group a été accusé aux États-Unis d'avoir escroqué des investisseurs en détournant plus de 230 millions de dollars d'un fonds de soins de santé. La Fondation Bill & Melinda Gates et l’Overseas Private Investment Corp. du gouvernement des États-Unis figuraient parmi les investisseurs américains dans le fonds de soins de santé Abraaj.

Quelques jours avant que le commandant militaire libyen Khalifa Haftar lance une offensive pour s'emparer de la capitale et tenter d'unifier le pays divisé sous son régime, l'Arabie saoudite a promis des dizaines de millions de dollars pour aider à financer l'opération, selon des responsables saoudiens. Cette offre a été faite lors d'une visite en Arabie saoudite, l'une des nombreuses réunions que M. Haftar a eues avec des dignitaires étrangers au cours des semaines et des jours qui ont précédé le début de sa campagne militaire le 4 avril.

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :