Revue de presse internationale du 14 février 2019

Revue de presse internationale du 14 février 2019

AFP

Un mois après le début du grand débat, Emmanuel Macron est arrivé jeudi dans un petit village de l'Indre, en plein centre de la France, pour y échanger en petit comité avec des maires et des entrepreneurs, loin des grandes réunions marathons de ces dernières semaines.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a qualifié jeudi de "tournant historique" la conférence sur le Moyen-Orient à Varsovie où il a rencontré des dirigeants arabes unis dans un front commun contre l'Iran.

Reuters

Les actions américaines devraient s'ouvrir à plat jeudi, la forte baisse des ventes au détail en décembre ayant éclipsé l'optimisme suscité par l'avancée des négociations commerciales américano-chinois.

Un groupe militant du delta du Niger, riche en pétrole, a menacé jeudi de paralyser le premier producteur de pétrole d'Afrique si le président Muhammadu Buhari était réélu lors d'un vote qui doit se tenir samedi.

Le Monde

Environ 8 400. C’est le nombre de personnes interpellées depuis le début du mouvement des « gilets jaunes » il y a près de trois mois, a fait savoir le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, jeudi 14 février, précisant que 7 500 d’entre elles avaient été placées en garde à vue.

L’année 2019 sera résolument africaine pour l’Egypte. Alors que le pays se prépare à accueillir fin juin la Coupe d’Afrique des nations, le président Abdel Fattah Al-Sissi a engagé, les 10 et 11 février, à Addis-Abeba, en Ethiopie, sa présidence à la tête de l’Union africaine (UA).

Le Figaro

La présence de "groupes terroristes" dans la province syrienne d'Idlib n'est pas tolérable, a déclaré aujourd'hui le président russe Vladimir Poutine, s'adressant à ses homologues turc et iranien, Recep Tayyip Erdogan et Hassan Rohani, lors d'un sommet organisé à Sotchi.

Le parlement égyptien a donné aujourd'hui son accord de principe au projet de réforme constitutionnelle qui permettrait au président Abdel Fattah al Sissi de rester au pouvoir jusqu'en 2034 et de contrôler plus étroitement l'appareil judiciaire.

The Guardian

Au moins 12 paramilitaires indiens ont été tués dans le premier attentat suicide à la voiture piégée commis dans la région contestée du Cachemire en près de deux décennies. Un militant isolé aurait conduit un véhicule chargé d'explosifs à proximité d'un convoi de la Force de police de la réserve centrale (CRPF) et l'a fait exploser jeudi après 15 heures sur une autoroute très fréquentée à l'extérieur de la capitale, Srinagar.

Le vice-président américain, Mike Pence, a vivement réprimandé les alliés européens de Washington pour leurs efforts visant à protéger leurs entreprises des sanctions américaines contre l'Iran, alors que les tensions transatlantiques sur la politique étrangère américaine avaient été mises à nu lors d'une conférence à Varsovie.

The Washington Post

Des centaines de personnes ont quitté la dernière forteresse de l’État islamique depuis mardi, se rendant aux forces soutenues par les États-Unis avant leur assaut final pour capturer le seul village encore aux mains des militants.

Une ancienne spécialiste des services de renseignement de l’armée de l’air (US) qui a quitté l’Iran a été accusée d’espionnage après que les autorités lui aient dit qu’elle avait informé le gouvernement de ce pays sur un programme militaire hautement confidentiel et aidé les pirates iraniens à prendre pour cible ses anciens collègues.

El Pais

Les protagonistes de la crise vénézuélienne se tournent actuellement vers le Vatican pour trouver des solutions au blocus politique que le pays vit depuis des semaines. Mais le pape, qui avait déjà pris des mesures en 2016 pour tenter de trouver un accord, ne semble pas disposé à participer cette fois à une autre tentative de résolution du conflit.

Mark Rutte (1967), le Premier ministre néerlandais et l'un des dirigeants les plus anciens de l'Union européenne après huit ans au pouvoir, sonne comme l'un des capitaines à Bruxelles pour devenir le prochain président de la Commission européenne.

The New York Times

Les tribunaux turcs sont à quelques semaines de la conclusion de quelque 300 procès en masse destinés à tracer la ligne la plus traumatisante de l'histoire récente de la Turquie: le coup d'État manqué de 2016 qui a tué 251 personnes, principalement des civils, et en a blessé plus de 2 000.

Tous les six ans, des dizaines de millions d'Hindous se rendent dans la ville de Prayagraj, dans le nord de l'Inde, pour se baigner dans le Gange. Le festival s'appelle la Kumbh Mela et, sous ses différentes formes, il s'agit toujours du plus grand rassemblement de l'humanité sur la planète. Cette année, cela coïncide également avec les élections nationales, une opportunité que le Premier ministre Narendra Modi et ses alliés ont saisi avec enthousiasme.

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :