Rougeole : plus de 200.000 victimes en 2019 suite à un nombre record de cas

rougeole

La rougeole a tué environ 207.500 personnes l’année dernière après une décennie d’échec dans la mise en place d’une couverture vaccinale optimale, ce qui a entraîné le plus grand nombre de cas depuis 23 ans, ont annoncé jeudi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les Centers for Disease Control (CDC) des États-Unis.

Le nombre de décès en 2019 est 50 % plus élevé que le minimum historique atteint en 2016, et toutes les régions de l’OMS ont connu une augmentation du nombre de cas, pour un total mondial de 869.770, précises l’agence onusienne pour la santé et les CDC dans un rapport conjoint.

“Cette année, il y a eu moins de cas, mais la pandémie de Covid-19 a encore fait reculer les efforts de vaccination, avec plus de 94 millions de personnes risquant de manquer le vaccin antirougeoleux dans 26 pays qui ont interrompu leurs campagnes de vaccination, dont de nombreux pays où des flambées sont en cours”, précise la même source.

« Avant qu’il y ait une crise du coronavirus, le monde était aux prises avec une crise de la rougeole et elle n’a pas disparu », a expliqué la Directrice générale du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Henrietta Fore, dans une déclaration. « Alors que les systèmes de santé sont mis à rude épreuve par la pandémie de Covid-19, nous ne devons pas laisser notre lutte contre une maladie mortelle se faire au détriment d’une autre », a-t-elle ajouté.

La rougeole est entièrement évitable, mais pour réussir, il faut que 95 % des enfants soient vaccinés à temps avec deux doses de vaccins contenant la rougeole (MCV1 et MCV2), souligne le rapport.


La couverture par le MCV1 stagne au niveau mondial depuis plus d’une décennie, se situant entre 84 et 85 %, tandis que la couverture par le MCV2 augmente régulièrement, mais n’est encore que de 71 %, selon la même source.

La conseillère technique principale sur la rougeole et la rubéole à l’OMS, Natasha Crowcroft, a déclaré que la bonne nouvelle était que la vaccination contre la rougeole avait sauvé plus de 25,5 millions de vies dans le monde depuis 2000.

Toutefois, la faible couverture vaccinale signifie que le nombre d’enfants non protégés augmente chaque année, alerte l’ONU.

( Avec MAP )