A LA UNEAutomobile

Royaume Uni: Nissan annonce la construction d’une « giga-usine » de batteries

Le constructeur automobile japonais, Nissan, a annoncé, jeudi, son intention de construire une « giga-usine » de batteries à Sunderland, au nord-est de l’Angleterre, dans le but de donner une impulsion aux projets de véhicules électriques au Royaume Uni.

D’un investissement total d’un milliard de livres sterling (1,16 milliard d’euros), la nouvelle installation sera construite près de la plus grande usine européenne du constructeur nippon, déjà existante à Sunderland.

Le Premier ministre Boris Johnson a salué un investissement majeur qui représente, selon lui, un « vote de confiance majeur dans le Royaume-Uni« . Le projet, qui fonctionne aux énergies renouvelables, permettra en effet d’équiper 100.000 véhicules électriques du groupe par an.

Nissan dépensera jusqu’à 423 millions de livres sterling pour la mise en œuvre du projet, tandis que le conseil municipal de Sunderland contribuera à porter l’investissement total à 1 milliard de livres sterling.

→ Lire aussi : Pays-Bas: Carlos Ghosn condamné à rembourser 5 millions d’euros à Nissan et Mitsubishi

Le constructeur japonais, qui avait auparavant averti qu’un Brexit sans accord menacerait l’existence de son ancienne usine de Sunderland construite depuis 35 ans, s’est félicité du nouvel investissement, qui va générer 6.200 emplois.

« C’est un jour historique pour Nissan, nos partenaires, le Royaume-Uni et l’industrie automobile« , a affirmé le directeur opérationnel de Nissan, Ashwani Gupta.

Le fournisseur de batterie de Nissan, le chinois Envision AESC, va investir quant à lui 450 millions de livres dans cette usine.

L’association professionnelle de l’industrie automobile du Royaume-Uni (SMMT) insiste que la construction de « giga-usines » à batteries électriques est indispensable pour la survie de l’industrie automobile britannique.

Dans son « plan futur » de l’industrie automobile au Royaume-Uni, la SMMT estime que le secteur a besoin de « 60 gigawattheures (GWh) de capacité dans des giga-usines » de batteries d’ici 2030, soulignant que ces manufactures donneraient aux constructeurs automobiles la capacité de fabriquer jusqu’à un million de véhicules électriques par an et d’assurer un accès sans droit de douane dans des marchés cruciaux de l’Union européenne.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page