La Russie va construire une centrale nucléaire au Soudan

Un mois après une rencontre entre Omar el-Béchir et Vladimir Poutine, un accord vient d’être signé pour la construction d’une centrale nucléaire russe au soudan.

 Ce contrat intervient, un mois après la première visite du président soudanais, Omar el-Béchir en Russie, au cours de laquelle les deux dirigeants ont discuté de relations bilatérales et de coopération économique et militaire, et signé un accord de coopération dans le nucléaire civil. L’accord annoncé par l’Agence fédérale de l’énergie atomique russe (Rosatom) ce vendredi, a été signé le jeudi 21 décembre, à Khartoum, par Rusatom Overseas, une branche de Rosatom, et le ministère soudanais des Ressources hydrauliques, de l’Irrigation et de l’Electricité.

Dans le cadre de l’étude de faisabilité du projet de construction d’une centrale nucléaire, le choix du site sera examiné et les paramètres clés seront définis“,est-il indiqué dans le communiqué. Selon le conglomérat nucléaire russe,”le développement de la technologie nucléaire permettra au Soudan de faire face à son problème de sécurité énergétique. Il s’agit d’un projet stratégique qui déterminera la nature des relations entre nos deux pays pendant longtemps“, s’est-il félicité.

Accueilli par son homologue russe, fin novembre, dans sa résidence d’été, sur les bords de la mer Noire, Omar el-Béchir a sollicité, auprès de la Russie, une protection contre les “actes agressifs” des Etats-Unis. Il a également émis le souhait d’acheter des armements russes et la création d’une base militaire russe. Sa visite intervenait, peu après la levée de l’embargo américain contre le soudan.