Saad Hariri s’entretient à l’Élysée avec le président français

French President Emmanuel Macron (L) and Saad Hariri, who announced his resignation as Lebanon's prime minister while on a visit to Saudi Arabia, meet for talks at the Elysee Palace on November 18, 2017 in Paris. Hariri, who made a shock resignation announcement on November 4 and has since fended off claims he was being held in Saudi Arabia against his will, was also due to have lunch with Macron. / AFP PHOTO / POOL / -

Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri a eu, samedi au palais présidentiel de l’Élysée, des entretiens avec le président français Emmanuel Macron, en vue de tenter de trouver une issue à la crise libanaise avant son retour mercredi à Beyrouth.

M. Hariri s’est rendu à la mi-journée à la présidence de la République française où il a eu un bref entretien avec le chef de l’État, a indiqué l’Élysée.

Il a été reçu à la présidence française “avec les honneurs dus à un Premier ministre”, quelques heures après son arrivée, vers 06H00 GMT, à Paris en provenance de Ryad.

Selon l’Élysée, avant d’accueillir M. Hariri, le président français s’est entretenu, au téléphone avec son homologue libanais Michel Aoun qui “l’a remercié pour l’action de la France en faveur du Liban”.


Le président Aoun lui a également confirmé que Saad Hariri “sera(it) à Beyrouth le 22 novembre, jour de la fête nationale”, comme l’avait annoncé précédemment la présidence libanaise.

Le chef d’Etat français avait indiqué vendredi qu’il recevrait Saad Hariri “en tant que Premier ministre” du Liban car “sa démission n’est pas reconnue dans son pays puisqu’il ne s’y est pas rendu”.

Il s’agit d’une invitation “amicale pour discuter avec lui et accueillir le Premier ministre d’un pays ami”, avait précisé M. Macron.