Sahara: Les Etats-Unis veulent mettre fin à une situation malsaine et sans issue

Jean-Paul Carteron

La reconnaissance formelle de la marocanité du Sahara par les Etats-Unis révèle au grand jour leur détermination à mettre fin à une situation malsaine et sans issue, a estimé le président fondateur du Forum Crans Montana (FCM), Jean-Paul Carteron.

“C’est une décision tout de même historique, extraordinaire et tellement importante pour le Maroc et le monde”, écrit M. Carteron dans une analyse sous le titre “la métamorphose du Sud: la vérité et le bon droit finissent toujours par triompher”.

Pour le fondateur du prestigieux FCM, le monde doit aujourd’hui se tourner vers la politique du bon sens et du réalisme pour “rejeter les dogmatismes destructeurs qui l’ont occupé si longtemps”.

Cette reconnaissance américaine de la souveraineté marocaine sur le Sahara, bien qu’étant une évidence, lève les derniers obstacles à l’implication des opérateurs institutionnels publics et privés américains venant investir dans les projets structurants des Provinces du Sud, a-t-il fait observer, relevant que “c’est le reste du monde qui suivra”.

Il a cité sous cet angle la région de Dakhla en tant qu'”une réalisation magnifique notamment sur le plan économique et social”, tant elle est observée par tout le continent africain comme l’exemple du 21ème siècle.


L’arrivée des entreprises américaines sera sa grande métamorphose, a relevé le fondateur du Forum Crans Monatana, affirmant que cette région va devenir immanquablement ce que ce Forum appelle de ses voeux, la Floride marocaine, celle-ci accueillant de surcroît une Tanger du Sud à même de faire rayonner toute l’Afrique de l’Ouest vers le monde.

Aujourd’hui, a-t-il fait observer, c’est un large mouvement au niveau mondial qui prend forme, soutenu par la première puissance mondiale, pour rejeter de manière définitive les effets insupportables de cet enfumage incessant dont le Royaume a été la victime durant plus de 45 ans.

M. Carteron rappelle, dans son analyse, que l’intelligentsia algérienne n’accepte plus cette guérilla sans fin et sans logique dont la première victime a d’ailleurs toujours été l’Algérie elle-même.

SM le Roi Mohammed VI a eu, jeudi, un entretien téléphonique avec le Président américain Donald Trump au cours duquel ce dernier a informé le Souverain de la décision des Etats-Unis de reconnaître, pour la première fois de leur histoire, la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de la région du Sahara Marocain.


A titre de première concrétisation de cette initiative souveraine de haute importance, les USA ont décidé l’ouverture d’un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique, en vue d’encourager les investissements américains et de contribuer au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud.

( Avec MAP )