Sahara marocain: La décision de l’UE de ne pas reconnaitre la pseudo Rasd vient consolider les positions du Royaume

Sahara marocain

L’Union européenne a clairement réaffirmé qu’il ne reconnait pas la pseudo Rasd, consolidant ainsi la pertinence et le bien-fondé des positions du Royaume au sujet de la question du marocain, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Le vote du parlement européen en faveur de l’accord agricole Maroc-UE et l’adoption de l’accord de pêche Maroc-UE par la Commission de la pêche du même parlement, viennent confirmer que le Royaume ne cesse de cumuler les acquis et les réalisations, qui traduisent la pertinence des positions prises sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, a souligné M. El Khalfi, lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement.

→ Lire aussi : La table ronde sur le Sahara marocain a été marquée par des changements significatifs

Le porte-parole du gouvernement a rappelé, dans ce cadre, que deux tiers des pays africains ne reconnaissent plus la pseudo-Rasd, contre un tiers auparavant, précisant qu’il s’agit là d’un “acquis important”, qui a été édité également au niveau international, où les deux tiers des pays qui reconnaissaient l’entité fantoche, ne le sont plus à présent.

Le Maroc, qui a rompu avec la politique de la chaise vide, a fait de la lutte contre la thèse des séparatistes une constante, a-t-il souligné, ajoutant que ceux qui croyaient que le retour du Maroc à l’Union africaine allait interrompre le processus de retrait des reconnaissances se leurraient totalement.


Ce processus de retrait des reconnaissances se poursuit toujours aussi bien sur le continent africain que dans les autres pays du monde, a affirmé M. El Khalfi.