AccueilA LA UNESahara marocain: Sao Tomé-et-Principe affirme son soutien au Maroc
Sahara marocain

Sahara marocain: Sao Tomé-et-Principe affirme son soutien au Maroc

La République de Sao Tomé-et-Principe continuera à se positionner au côté du Maroc dans sa défense de sa cause juste, a affirmé, lundi à Marrakech, Mme Elsa Maria Neto d’Alva Texeira de Barros Pinto, ministre des Affaires étrangères de ce pays africain, qui a pris part à la Conférence ministérielle sur l’appui de l’Union Africaine au processus politique des Nations Unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, M. Nasser Bourita, Mme Elsa Maria Neto d’Alva Texeira de Barros Pinto a souligné que le Maroc peut compter sur l’appui de son pays afin de parvenir à une Afrique unie et paisible.

La responsable santoméenne a, par ailleurs, appelé à respecter les décisions prises au niveau des Nations-Unies et le dialogue entamé sous l’égide de l’ONU. La ville de Marrakech a abrité lundi la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union Africaine au processus politique des Nations Unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain, qui a vu la participation de 37 pays africains issus des cinq sous-régions du Continent.

→ Lire aussi : Sahara marocain: le Bénin soutien l’exclusivité de l’ONU comme cadre consensuel

Dans la déclaration finale qui a sanctionné les travaux de cette conférence ministérielle, les pays participants ont convenu de mettre en oeuvre “la vision sage et concertée” des Chefs d’Etat et de gouvernement, consacrée lors du 31ème sommet de l’UA tenu en juillet 2018 à Nouakchott, et qui réaffirme l’exclusivité de l’ONU dans la recherche d’une solution politique à la question du Sahara marocain.

Ils ont également salué vivement l’initiative constructive du Maroc de convoquer cette conférence, qui démontre son adhésion à la mise en oeuvre de la Décision 693 adoptée lors du 31ème Sommet de l’UA à Nouakchott, ainsi que l’adoption, à l’unanimité, de cette Décision sur le rapport du président de la Commission de l’UA au sujet de la question du Sahara, qui réaffirme l’exclusivité des Nations Unies en tant que cadre de recherche d’une solution politique, mutuellement acceptable, réaliste, pragmatique et durable à la question du Sahara.

Attachés au choix stratégique des Chefs d’Etat et de gouvernement africains en vue de dépasser les causes de division, de clivage et de fragmentation qui mettent en péril l’unité du Continent, les pays africains ont convenu également de préserver l’esprit et la lettre de la Décision 693, fruit de consultations approfondies du président de la Commission et objet d’un consensus salutaire des Chefs d’Etat et de gouvernement, tenant compte de son rôle fondateur dans le retour à la sérénité dans les travaux de l’UA.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :