Said Chaou : La procédure suit son cours avant un jugement prochain

Said Chaou : La procédure suit son cours avant un jugement prochain
On a appris de sources diplomatiques néerlandaises que la procédure judiciaire engagée par le gouvernement néerlandais contre Said Chaou, ancien député marocain en fuite, poursuivi pour trafic international de drogue et de trafic d’armes, contre lequel pèsent également d’autres charges lourdes, continue. 
Et de plus belle encore, car ni le gouvernent néerlandais, encore moins le Maroc ne lâchent prise.
Comme l’a souligné ce vendredi Mohamed Aujjar, ministre de la Justice, « le Maroc poursuivra ses efforts pour faire aboutir la procédure » engagée contre ce criminel. Quand bien même le juge du tribunal de première instance de Breda aurait rejeté la requête du Maroc demandant son extradition.
Ce qui a incité dans la foulée le ministère néerlandais de la Justice et le procureur général à préparer la riposte en étudiant la possibilité de se pourvoir en cassation.
C’est peu dire que l’affaire ne fera que rebondir et le trafiquant de drogue notoire ne perd rien à attendre. Autant dire que l’étau se resserre.
Rappelons que le tribunal s’était réuni en décembre dernier et s’était engagé à e examiner de manière approfondie ce dossier au cours des mois à venir, pour enfin prononcer son jugement prévu en automne prochain.
Les éléments réunis et les faits reprochés à Said Chaou relèvent d’une gravité telle que seul un grand procès peut éclairer et la justice et l’opinion ! Il s’impose car il met en cause un vaste réseau transnational de trafic de drogue et d’armes, dont Said Chaou constitue une cheville ouvrière.