AccueilA LA UNESaïd El Mejdani, l’enseignant marocain qui impressionne les Canadiens
Saïd el mejdani et justin trudeau

Saïd El Mejdani, l’enseignant marocain qui impressionne les Canadiens

Par Saad Bouzrou

Il n’y a presque rien d’impossible à celui qui est persévèrent, créatif et motivé. Ces trois qualités, et bien plus encore, ont poussé Saïd El Mejdani à faire quelque chose d’apparemment ébouriffant dans le domaine de l’enseignement. Avec une licence en Mathématiques en 1992 de la faculté des Sciences de Kenitra et un diplôme en 1994 de l’Ecole normale supérieure (ENS), suivis par une expérience de 8 ans en tant que professeur à Zwyat Sidi Smaïl, près d’El Jadida, cet originaire de la région nord-ouest du Maroc est devenu en 2007 enseignant en Informatique à Canada et a reçu, la semaine dernière, le prix du premier ministre canadien pour l’Excellence en enseignement.

Arrivé au Canada en 2002, S. El Mejdani a poursuivi ses études à l’Université de Sherbrooke, où il a obtenu une maîtrise en Informatique. «Quand j’ai fini mes études à Sherbrooke, j’ai commencé à y enseigner l’infographie et la programmation 3D et en 2007. Quelques temps après, j’ai postulé pour le poste d’enseignant en Mathématiques et en Sciences au lycée Westwood Community, à Fort McMurray», confie ce dernier à Maroc Diplomatique.

En parallèle avec les maths, il venait également en aide à ses élèves qui trouvaient des difficultés en Informatique. «L’une de mes élèves avait demandé mon aide pour une programmation en lien avec le domaine de la Santé. Je l’ai donc fait et elle a été choisie par Google pour participer à la compétition Google Science Fair», ajoute-t-il.

Deux ans après, il a fait participer 15 élèves à une formation en programmation avec «quatre ordinateurs défectueux», qu’ils ont réparés par la suite. La liste s’est agrandie après et le nombre des apprenants a atteint les soixante-dix. «Avec nos moyens de bord, on a réussi à créer 67 applications. La direction de l’école a donc décidé de nous aider et le nombre dépasse aujourd’hui les 330 élèves», dit fièrement Saïd.

Misant sur l’intérêt des élèves dans les domaines des technologies et de l’Intelligence Artificielle, l’enseignant brillantissime a réussi à leur corroborer d’excellents résultats. Certains ont obtenu des notes parfaites à des concours de codage à l’échelle nationale et d’autres ont remporté des bourses d’études prestigieuses. «La meilleure bourse d’étude au Canada a été décrochée par l’un de mes élèves», précise-t-il.

La semaine dernière, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, lui a remis le prestigieux prix du Canada pour l’excellence en enseignement, en reconnaissance de son «engagement exceptionnel» auprès des élèves passionnés par l’Informatique et les nouvelles technologies. «Ce sont mes anciens élèves qui ont préparé et présenté mon dossier de candidature pour le prix. L’un d’eux a ajouté dans ses arguments une capture d’écran de l’une de nos conversations, à 2h35 du matin, durant laquelle je l’ai aidé dans son boulot».

Aujourd’hui, Mejdani fait partie d’un groupe de dix professeurs les plus brillants récompensés cette année au Canada, «Congratulations, it’s impressive (félicitations, c’est impressionnant), m’a dit Justin trudeau quand il m’a remis le prix», a-t-il conclu.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :