Sainte-Lucie salue son partenariat avec le Maroc, aspire à le consolider davantage dans tous les domaines

La ministre des Affaires étrangères de Sainte-Lucie, Sarah Flood-Beaubrun, a exprimé le souhait de son pays de consolider davantage son partenariat fécond avec le Maroc, et de l’élargir vers de nouveaux secteurs afin de bénéficier de l’expérience et du leadership du Royaume. 

“La coopération avec le Maroc s’est avérée très bénéfique pour Sainte Lucie, notamment dans le domaine de l’agriculture, qui revêt une importance particulière pour la sécurité alimentaire de notre pays”, a déclaré à la MAP Mme Flood-Beaubrun en marge de la conférence “World Congress of Families”, marquée par la participation du Maroc.

“Nous souhaitons actuellement élargir et approfondir cette coopération afin d’y intégrer le secteur de la santé, et bénéficier de l’expertise du Maroc dans ce domaine”, a souligné la ministre des Affaires étrangères.

Mme Flood-Beaubrun a rappelé la coopération avec le Royaume dans le domaine de l’éducation, notant que plusieurs étudiants de Sainte Lucie poursuivent leurs études supérieures au Maroc à la charge du gouvernement marocain.


La responsable lucienne s’est également arrêtée sur les liens diplomatiques avec le Maroc, se réjouissant du fait que l’ambassade du Royaume dans la région caribéenne est basée à Castries, capitale de Sainte Lucie.

Elle a, en outre, rappelé la récente visite au Maroc du Premier ministre de son pays, Allen Chastanet, visite qui s’est penchée notamment sur les perspectives d’ouverture dans le Royaume d’une représentation diplomatique de l ’ Organisation des États de la Caraïbe orientale ( OECO) , dont la présidence tournante est assurée par M. Chastanet.

Mme Flood-Beaubrun s’est, par ailleurs, arrêtée sur le développement que le Maroc a pu mettre en oeuvre avec succès dans ses Provinces du sud, soulignant que lors de sa participation au Forum Crans Montana, tenu à Dakhla, elle a pu constater de visu ce développement à tous les niveaux, ainsi que l’émergence du Maroc en tant que leader dans le continent africain.

À cet égard, la ministre des Affaires étrangères a réitéré le soutien de son pays à l’initiative d’autonomie pour résoudre le conflit autour du Sahara marocain sur la base d’une solution politique négociée et mutuellement acceptable, dans le cadre de la souveraineté marocaine sur ses Provinces du sud.


À rappeler que la conférence «World Congress of Families», initiée par le Centre Caribéen de la Famille et des Droits de l’Homme (CARIFAM), que préside Mme Flood-Beaubrun, a été l’occasion de présenter l’expérience marocaine en matière de lutte contre le cancer.

La participation marocaine à ce rendez-vous international, tenu sous le thème: “Une famille solide pour une nation prospère”, a enrichi le débat entre les participants, a assuré Mme Flood-Beaubrun, ajoutant que cette participation a particulièrement mis en exergue l’importance des soins de santé aux femmes et aux familles afin que ce noyau de la société puisse jouer pleinement son rôle pour la prospérité de l’ensemble du pays.