Samadi souligne le besoin d’un discours d’éducation islamique à dimension universelle

Samadi souligne le besoin d’un discours d’éducation islamique à dimension universelle

Le secrétaire d'État à l'enseignement supérieur et à la recherche scientifique, Khalid Samadi, a souligné, samedi à Ouazzane, le besoin d’un discours d’éducation islamique moderne à dimension universelle qui tient compte de la coexistence avec les autres civilisations.

Intervenant à l’ouverture du 3e Forum national des enseignants de l’éducation islamique, M. Samadi a estimé qu’aborder les particularités et s’ouvrir sur les civilisations requiert le développement d’un discours d’éducation islamique à dimension universelle, et qui tient compte de la coexistence avec les différentes civilisations et cultures”.

Le secrétaire d'Etat a relevé que "le monde est devenu un petit village, où il n'est plus possible de parler des particularités isolées de leur environnement et des facteurs d'influence", ajoutant que le brassage des cultures est aujourd'hui une réalité.

→ Lire aussi : Djibouti : le Maroc fait don d’un lot du Saint Coran et de livres sur la culture islamique

Commentant le thème du forum, a savoir "Citoyenneté: question d'identité et d'appartenance, et question du droit et du devoir", M. Samadi a souligné que la patrie doit être ouverte aux nationalités, races et peuples avec qui nous partageons l’humanité, les différences et le droit d'exister.

Pour sa part, Dr Mustafa Zebbakh, président de l'Organisation internationale de la société civile pour les valeurs de la citoyenneté, du développement et du dialogue, a évoqué la question de l'identité et de la modernité pour construire une théorie de l'éducation islamique contemporaine, notant aussi l'importance de corriger certains concepts sur l'éducation, l'analphabétisme et la théorie.

De son côté, le directeur des curricula au ministère de l'Éducation nationale, Youssef Chafiqi, s'est arrêté sur les efforts du ministère en matière de réforme du système éducatif à travers la révision du cycle primaire, notant que plusieurs chantiers ont été ouverts au cours des dernières années pour réformer les programmes, intégrer les compétences du 21e siècle, généraliser le préscolaire, et lancer le chantier de l'éducation inclusive.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :