Samia Herrag, la pro de la communication

Samia Herrag, la pro de la communication

Ministre plénipotentiaire, Samia Herrag est responsable de la communication et de la Relation presse,
à l’Ambassade du Maroc à Paris. Portrait d’une diplomate persévérante

 Native de la ville d’Oujda, Samia Herrag a décroché son baccalauréat en Sciences éco­nomiques, au lycée Moulay Slimane à Fès. Après avoir obtenu, en 1984, une licence en langue et littérature française, à l’Université Mohamed Ben Abdellah, dans la capitale spirituelle du Royaume, elle débute aussitôt son parcours professionnel en tant que Conservateur du Musée Borj-Nord à Fès. Avant de s’envoler pour la France afin de développer ses compétences. Elle réussit à décro­cher un diplôme d’Etudes approfondies (DEA) en littérature comparée et sociolinguistique, à l’Université de Haute Bretagne à Rennes.

A son retour au bercail, elle se lance dans la création et la co-administration de l’Agence de Lobbying et Conseil en Communication institu­tionnelle et mécénat culturel à Rabat de 1987 à 1991.

Le domaine de la communication séduit Samia Herrag et devient alors Conseillère de la Com­munication et des Relations extérieures près du ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la communauté marocaine résidant à l’étranger et président de la Fondation Has­san II pour les MRE, Ahmed El Ouardi. Toute la campagne de communication pour les opéra­tions Marhaba lui sera confiée. D’autant plus que l’organisation du forum des compétences marocaines à l’étranger était l’oeuvre dont elle s’acquitte avec brio.

La jeune Samia poursuit son brillant parcours et fait son entrée, en 1998, au Consulat général du Royaume du Maroc à Bruxelles en tant que Vice-Consul. Quatre ans plus tard, elle retourne au pays pour intégrer la Direction générale des relations bilatérales au ministère des Affaires étrangères et de la coopération, à Rabat où elle est nommée Conseillère.

Persévérance est le mot d’ordre pour cette mordue de communication. Samia Herrag se voit confier la tâche de Chef de service du pro­gramme des Nations unies pour le développe­ment (PNUD) et de la coopération technique pour les pays en développement ainsi que de l’Agence des Nations unies pour la femme (ONU Femmes), près de la Direction de la coo­pération multilatérale au ministère des Affaires étrangères.

Plusieurs événements s’inscrivent dans son actif notamment l’organisation de la première conférence africaine sur le développement, qui s’est tenue, à Rabat, en 2006. Elle a également participé et suivi l’élaboration du Country pro­gramme Action Plan (CPAP) qui représente le cadre type du contrat de coopération entre le Maroc et le PNUD.

Mission accomplie, on fait appel à ses ser­vices pour une nouvelle tâche diplomatique. La diplomate fut désignée Conseiller politique, chef de service du Parlement européen à la Mis­sion du Maroc auprès de l’Union européenne. Un parcours professionnel jalonné de réalisa­tions et de réussites. Samia Herrag occupe en­suite plusieurs postes de responsabilités : Chef de service Migration et partenariat UE-Afrique, Chef de service Union pour la Méditerranée (UPM) et des Processus EuroMed…

En 2013, la diplomate est nommée ministre Conseiller chargée des Affaires économiques et des Affaires multilatérales transversales à l’Am­bassade du Maroc à la Haye. Elle mènera cette mission pendant cinq ans avant de prendre les rênes du département de la Communication à l’Ambassade du Maroc à Paris.

Pour la Mission du Maroc auprès de l’UE, on fait appel à son sens d’engagement, de respon­sabilité et de communication pour négocier tout le statut, l’aspect juridique et opérationnel de la mise en oeuvre de la Commission mixte Parle­ment européen- Parlement marocain. En plus du suivi de la participation du Maroc au Partenariat UE-Afrique, la négociation de la Déclaration po­litique du Partenariat Migration, Mobilité et Sé­curité est tenue par ses soins. Pour tout résumer, Samia Herrag ne ménage jamais ses efforts quand il s’agit de défendre les intérêts de son pays.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :