ban600

Le scientifique marocain Mustapha El Bouhssini reçoit en Angleterre le “Prix d’Excellence à Vie”

Le scientifique marocain Mustapha El Bouhssini reçoit en Angleterre le “Prix d’Excellence à Vie”

Le scientifique marocain Mustapha El Bouhssini a reçu le prestigieux Prix d’Excellence à Vie-2018 (Lifetime Achievement Award-2018) pour ses recherches dans le domaine de la résistance des plantes aux insectes et ce, à l'occasion du congrès international sur la Résistance des plantes aux insectes, tenu du 6 au 9 mars au centre de recherche Rothamsted à Harpenden, dans le comté de Hertfordshire, en Angleterre.

Ce prix est décerné tous les deux ans par l’Association internationale de la résistance des plantes aux insectes, aux chercheurs ayant fait des contributions et percées scientifiques majeures dans le domaine de recherche en résistance génétique des plantes aux insectes ravageurs, indique un communiqué du Centre international de recherche agricole dans les zones arides (ICARDA-Maroc).

Dr El Bouhssini, qui mène ses recherche au sein de l'ICARDA depuis 1996, a contribué par ses travaux de recherche au développement du germoplasme de variétés de blé dur et tendre résistantes à la mouche de Hesse au Maroc. Il a aussi participé activement au développement d’autres germoplasmes résistants aux insectes tels que les punaises de blé, la mineuse du pois-chiche et le puceron russe (blé et orge), selon la même source.

Ce matériel génétique qui porte sur la résistance aux insectes a été largement distribué aux partenaires de l'ICARDA pour son éventuel utilisation par les améliorateurs dans le développement de variétés résistantes aux insectes ravageurs, ajoute-t-on. Le "Lifetime Achievement Award" est le 14è prix reçu par Dr El Bouhssini, dont 5 décernés par l'ICARDA, 2 par le Maroc et 7 par des instances internationales.

>>Lire aussi :  Le programme marocain GENIE récompensé à Paris du Prix Unesco-Roi Hamad bin Issa Al Khalifa

Le chercheur marocain avait entamé sa carrière scientifique au Centre de l’aridoculture de l’Institut national de recherche agronomique à Settat (1980-1995). Il exerce depuis 2012 au sein de la plateforme régionale de l'ICARDA à Rabat, avec une équipe internationale de chercheurs de différentes spécialités, rentrant dans le cadre de partenariat stratégique entre le Maroc et l'ICARDA.

Le Centre international de recherche agricole dans les zones arides a été créé en 1977 dans l'objectif de diffuser les connaissances et réalisations dans le domaine de recherche et de développement en matière des légumineuses alimentaires et d’identifier les besoins de recherche et de nouvelles approches scientifiques, en vue de contribuer à la réalisation des Objectifs du développement durable.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :