Sécheresse: au moins 55 départements en France concernés par des restrictions d’eau

Sécheresse: au moins 55 départements en France concernés par des restrictions d’eau

Au moins 55 départements en France métropolitaine sont concernés, à ce jour, par des mesures de restriction d'eau, selon le site gouvernemental Propluvia.

Le site, qui relève des ministères de la Transition Ecologique et Solidaire et de l’Agriculture et de l’Alimentation, propose la consultation en ligne des arrêtés de restriction d’eau. Il définit trois niveaux de restriction : l’alerte de niveau 1 (jaune), l’alerte renforcée (orange) et enfin le niveau crise (rouge) qui interdit les prélèvements non prioritaires y compris à des fins agricoles.

En raison de la sécheresse qui commence à s'installer dans nombre de départements de France métropolitaine, des mesures de restrictions drastiques d'eau ont été prises dans plusieurs départements comme le Loiret, l'Indre, l'Allier, le Tarn, le Lot, la Loire-Atlantique et la Vendée qui «sont en niveau crise sur une partie de leur territoire ».

Le département de la Vendée est particulièrement concerné par cet état de sécheresse. Selon la Préfecture, "les températures ont été élevées en Vendée depuis la mi-juin et aucune précipitation significative n’a été enregistrée. Cette situation se maintient pour les 10 jours à venir, avec des orages possibles localement et des températures toujours supérieures à 25°." Aussi, dès lundi, le Département procédera à la mise en alerte des nappes souterraines dans le Sud Vendée.

Par ailleurs, la sécheresse touche également un large quart nord-est, en région PACA et en Corse, selon Météo-France qui relève que ce phénomène "pas totalement inhabituel" pour ce début de période estivale, est "tout de même précoce".

En raison d’une faible précipitation, et avec la semaine de canicule de juin dernier, les sols du nord-est et de la côte méditerranéenne sont "très secs pour la saison", selon Météo-France.

"Les températures très élevées associées à la faible pluviométrie ont contribué à un assèchement remarquable des sols superficiels. Au 10 juillet, cette sécheresse des sols superficiels persiste sur un large quart nord-est et localement en région PACA", indique l'agence météorologique, faisant état d’un déficit pluviométrique de 20% en moyenne sur toute la France, depuis septembre dernier.

Si la région PACA et les Alpes-Maritimes étaient déficitaires de 70% par rapport à la normale des précipitations, au 1er juillet, ce chiffre monte à 90% pour le Var et la Corse. Résultat, 25 départements du quart nord-est, ainsi que des Bouches-du-Rhône et de la Seine-Maritime, sont considérés comme "très secs pour la saison" par Météo-France.

D'autres départements du nord et du sud-est sont, eux, classés comme "secs pour la saison".

Cette sécheresse des sols, dite "agricole" car suffisante pour altérer le bon développement de la végétation, ne constitue qu'une composante de la situation hydrologique globale, c'est-à-dire le niveau des lacs, rivières et nappes phréatiques.

→Lire aussi : Sécheresse : Au moins 38 départements en France concernés par des restrictions d’eau

La France a vécu durant la dernière semaine de juin, un épisode de canicule sans précédent, avec des températures dépassant les 40 degrés sur une grande partie du pays.

Récemment, le gouvernement a dévoilé un plan destiné à mieux gérer les ressources hydriques appelées à se raréfier en raison du réchauffement climatique. Composé de 23 mesures, le plan vise à économiser et mieux partager l’eau pour préserver cette ressource vitale.

L’objectif de ce plan est de baisser les prélèvements d’eau de 10% d’ici 2025 et de 25% en 15 ans », selon le ministère français de la Transition écologique et Solidaire qui souligne que tous les usages sont concernés : domestiques, agricoles, industriels.

Le but est de préparer la France à un avenir dans lequel l'eau sera moins abondante, assure le ministère.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :