Sécheresse : le ministère de l’Agriculture mobilisé, met en œuvre le plan national de lutte dans l’immédiat.

Le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a tenu mardi 2 février une réunion avec les présidents des chambres de l’agriculture pour la mise en œuvre du plan de lutte contre les effets de retard des pluies. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la coordination de l’action pour mettre en œuvre, conformément aux orientations royales,  le programme de lutte contre les effets de retard des pluies.  Les mesures prises sont destinées à accompagner le monde agricole dans une année caractérisée par un grave déficit des précipitations.

Des actions globales seront ainsi menées au profit des agriculteurs et déclinées en 3 axes d’intervention portant sur la sauvegarde du cheptel, la protection des ressources végétales et le maintien des équilibres dans le monde rural, assure-t-on au ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.

Aziz Akhannouch est revenu sur le dispositif organisationnel et modalités pratiques d’exécution des différentes composantes liées à l’offre de l’Etat en matière d’approvisionnement en orge et d’abreuvement du cheptel, d’encouragement à la reconversion aux cultures de printemps et de suivi sanitaire du cheptel.

Il a précisé que les représentants du ministère au niveau des régions et des provinces apporteront toute l’assistance et l’appui nécessaire aux agriculteurs et les chambres de l’agriculture nouvellement créées seront appuyées pour jouer pleinement leur rôle auprès des agriculteurs.


Maroc diplomatique avec MAP