Selon un député irakien, Al-Baghdadi circule librement en Irak avec la protection des Américains

Par Saad Bouzrou

Selon un député du parlement irakien, le chef de l’organisation terroriste « Daesh », Abu Bakr Al-Baghdadi, se déplace librement dans le désert occidental de la province irakienne d’Anbar, avec la protection des forces militaires américaines.

Le député irakien Hassan Salim, a déclaré à l’agence el-Nashra, que les forces militaires américaines installées à la base militaire d’Ain Al-Assad fourniraient tous les moyens de protection au leader de l’organisation terroriste entre l’Irak et la Syrie.

« Al-Baghdadi utilise le désert d’Anbar comme un refuge, tandis que les forces américaines lui fournissent tous les moyens de soutien depuis leur station de la base militaire d’Ain Al-Assad dans la province d’Anbar », a-t-il déclaré.

→Lire aussi : Coalition mondiale anti-Daech: l’Etat islamique a été “décimé”

Salim a ajouté que « le soutien à Al-Baghdadi provient de la crainte de Washington de voir un projet de loi sur l’expulsion des troupes étrangères d’Irak, sur lequel le Parlement a l’intention de voter lors de la nouvelle législature. »

Abou Bakr al-Baghdadi a fait sa dernière apparition publique en juillet 2014. Certains médias affirment qu’il ne contrôle plus depuis longtemps l’organisation terroriste et qu’il souffre soit d’un cancer du poumon soit des suites d’une blessure grave.