Sénégal : plus de 45,7 millions euros seront consacrés à l’auto emploi des jeunes et des femmes en 2018

Une enveloppe de 45,7 millions euros (30 milliards de francs CFA) sera investie au Sénégal dans l’auto emploi des jeunes et des femmes en 2018, par le biais du Fonds national pour l’entreprenariat rapide, a annoncé le président Macky Sall, dimanche, dans un discours radiotélévisé à l’occasion du nouvel an.

Comme l’éducation et la formation, l’emploi des jeunes reste une priorité nationale. C’est l’objet de la nouvelle initiative d’insertion professionnelle dotée d’un Fonds national pour l’entreprenariat rapide“, a-t-il dit. Dans ce cadre, a précisé Macky Sall, “30 milliards de FCFA seront ainsi dédiés à l’auto emploi des jeunes et des femmes, selon des procédures et modalités simplifiées, pour accompagner et soutenir leurs projets“.

Le gouvernement va demeurer dans “le temps de l’action et du résultat”, à l’écoute et au service des populations, a assuré, par ailleurs, le président sénégalais, disant rester disponible et ouvert “sur le chemin qui nous mène vers notre destin commun, dans l’unité et la paix“. “Ce soir, j’ai surtout à cœur de vous entretenir de ce qui nous rassemble et nous unit en tant que nation. Au-delà de nos convictions et choix individuels, le récit de notre histoire et la fibre émotionnelle qui relie chacun de nous à cette histoire nous rappellent, en effet, que nos sorts sont indéfectiblement liés“, a rappelé Macky Sall dans son message à la nation.

Le Sénégal qui enregistre “pour la 3e année consécutive une des meilleures performances économiques en Afrique” va connaître des résultats économiques plus satisfaisants avec l’exploitation prochaine des ressources pétrolières et gazières, a promis Macky Sall. “L’année 2017 s’achève sous de bons auspices pour notre pays. Grâce à nos efforts soutenus, notre économie progresse année après année dans tous les secteurs“, a-t-il relevé, ajoutant qu’avec un taux de croissance estimé à 6,8% en 2017 et “une perspective de plus de 7% en 2018”, le Sénégal enregistre pour “la 3e année consécutive une des meilleures performances économiques en Afrique“.


Nos performances seront encore meilleures quand l’exploitation prochaine des ressources pétrolières et gazières de notre pays viendra en appoint aux autres secteurs stratégiques pour amplifier la croissance et le développement“, selon le chef de l’Etat sénégalais. Il assure que ces ressources feront l’objet d’une “gouvernance rigoureuse et transparente, pour le bénéfice des générations actuelles et futures“. “Un projet de loi sera soumis à cet effet à l’Assemblée nationale au cours de l’année 2018 après concertation avec les forces vives de la nation“, a annoncé le président sénégalais.