Le Sénégal se dote d’un Conseil supérieur de la fonction publique locale

Le Sénégal se dote d'un Conseil supérieur de la fonction publique locale

Le Sénégal vient de se doter d’un Conseil supérieur de la fonction publique locale, une structure consultative constituée de 20 membres titulaires et autant de suppléants.

Ce nouvel organe, mis en place, mardi à Dakar, par le président sénégalais, Macky Sall, aura pour mission d’émettre des avis et d’élaborer des recommandations sur l’ensemble des questions à caractère général inhérent aux fonctionnaires des collectivités locales et à la Fonction publique locale. “Le Conseil supérieur de la fonction publique locale enrichit la politique de décentralisation qui élève nos communautés en territoires viables, organisés, responsabilisés, initiateurs d’actions économiques’’, a notamment indiqué Macky Sall, en procédant à l’installation de cette nouvelle structure.

>>Lire aussi: Le Sénégal et le Maroc : « une symbiose culturelle et cultuelle »

Nos réformes exigent des travailleurs socialement protégés et professionnellement formés. C’est dans ce sens que le Conseil supérieur de la fonction publique répondant aux principes d’équité, de mobilité et de libres administrés des collectivités locales a été mis en place“, a ajouté le chef de l’Etat sénégalais, estimant que ce nouvel organe devra insuffler une nouvelle dynamique à la gestion des collectivités locales et développer le dialogue social.


Le président de l’intersyndicale sénégalaise des travailleurs des collectivités locales, Sidya Ndiaye a, pour sa part, salué la mise en place de ce Conseil qui, a-t-il souligné, aidera à lutter contre la précarité dans laquelle travaillent “la plupart” des fonctionnaires.