Serbie : 71 arrestations dans des manifestations contre la gestion de la pandémie

Serbie

Un total de 71 personnes ont été arrêtées après les violences qui ont émaillé vendredi soir une manifestation à Belgrade contre la gestion de la pandémie de covid-19, a annoncé samedi la police serbe.

“Parmi ceux qui ont été arrêtés se trouvent beaucoup de ressortissants étrangers”, a déclaré le directeur de la police Vladimir Rebic lors d’une conférence de presse.

Quatorze policiers ont été blessés dans les heurts de vendredi soir, 130 depuis le début des manifestations mardi, a précisé le directeur de la police sans donner de chiffres quant au nombre de manifestants blessés.

Des violences ont émaillé vendredi à Belgrade la quatrième soirée de manifestations contre la gestion de la pandémie par les autorités serbes, un groupe de manifestants jetant pierres, pétards et fumigènes vers les forces de l’ordre devant le parlement.

Les manifestations à Belgrade ont commencé mardi soir, après l’annonce par le président Aleksandar Vucic de sa volonté d’imposer ce week-end un confinement total de la population, au moment où les chiffres de contagion repartent à la hausse dans ce pays des Balkans.


Le gouvernement a renoncé au confinement mais interdit les rassemblements de plus de 10 personnes.

La pandémie a contaminé près de 18.000 personnes et fait officiellement 370 morts en Serbie.