Shutdown: Un leader démocrate évoque un “mur intelligent” pour une sortie de crise Politique

mur intelligent

Le numéro trois de la majorité démocrate à la Chambre des représentants, James Clyburn, a évoqué, mercredi, la possibilité de financer un “mur intelligent” à la frontière avec le Mexique, en allouant les 5,7 milliards de dollars exigés par le Président Donald Trump.

Faisant référence à cette exigence du chef de l’exécutif américain pour la construction dudit mur, Clyburn a tenu à souligner que les démocrates “pourraient éventuellement répondre favorablement à cette demande, mais pour un mur intelligent”.

Dans sa nouvelle proposition, Clyburn a précisé que le package demandé par le Président pourrait notamment servir pour le financement de l’achat de drones, la mise en place de capteurs électroniques, d’équipements à rayon X et à l’embauche de davantage d’agents de contrôle des frontières, mais pas à la construction du mur.

→ Lire aussi : Le Sénat vote jeudi pour tenter de mettre fin au « shutdown »

Cette dernière proposition, faite par l’un des adjoints de la Présidente de la chambre basse, Nancy Pelosi, est un développement conséquent en ce sens qu’il représente un changement qualitatif par rapport à l’enveloppe de 1,3 milliard de dollars proposée précédemment par les démocrates pour la sécurité à la frontière sud.


Le Président Trump avait affirmé que la somme de 5,7 milliards de dollars était destinée à la construction du mur, en plus d’autres fonds destinés à la consolidation de la sécurité, ce que les démocrates ont considéré comme un point majeur de discorde. Le caractère irréconciliable des deux postures a eu pour conséquence la fermeture du quart du gouvernement fédéral US, depuis le 22 décembre dernier.