Sida : Un deuxième cas de rémission d’un patient atteint du VIH confirmé

Sida : Un deuxième cas de rémission d’un patient atteint du VIH confirmé

Dix ans après un premier cas confirmé, un homme présenté comme "le patient de Londres" n'a pas montré de signe d'être atteint du virus VIH-1 depuis près de 18 mois et ce alors qu'il a interrompu son traitement, ont rapporté des chercheurs.

Le patient britannique, traité pour un cancer, est en rémission du VIH depuis 18 mois et ne prend plus de médicaments anti-VIH. Mais les chercheurs disent qu'il est trop tôt pour dire que le patient est "guéri" du VIH.

Les experts disent que l'approche n'est pas pratique pour traiter la plupart des personnes vivant avec le VIH mais qu'elle pourrait un jour aider à trouver un traitement curatif.

Le patient londonien, qui n’a pas été nommé, a reçu un diagnostic de VIH en 2003 et un lymphome de Hodgkin avancé en 2012. Il avait reçu une chimiothérapie pour traiter le cancer de Hodgkin et, en outre, des cellules souches provenant d'un donneur résistant au VIH ont été implantées chez le patient, ce qui a entraîné à la fois une rémission du cancer et du VIH.

Des chercheurs des universités University College London, Imperial College London, Cambridge et Oxford ont tous participé à cet exploit.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :