Signature d’un protocole d’amitié entre les villes du Havre et de Tanger

Un protocole d’amitié entre les villes du Havre (nord-ouest de la France) et de Tanger a été signé, jeudi, en vue de contribuer au rapprochement entre les deux cités portuaires.

En vertu de ce protocole, signé par les maires des deux villes, Edouard Philippe et Mohamed El Bachir Abedllaoui, la convergence d’intérêts entre les deux cités, accompagnée d’une proximité économique, industrielle ou encore linguistique sera amenée à s’intensifier encore davantage dans les prochaines années.

Le rapprochement pourra également se traduire par des échanges dans des domaines tels que : l’enseignement supérieur et la recherche, en logistique notamment, l’urbanisme et la valorisation du patrimoine et la valorisation des déchets, indique un communiqué de la ville du Havre.

Il s’agit aussi de la mobilité urbaine : tramway et téléphérique notamment, du tourisme, pôle croisière et nautique notamment, et des échanges scolaires, a ajouté la même source, précisant que ce rapprochement institutionnel se veut un signe fort pour les futures collaborations à venir entre les sociétés havraise et tangéroise.


“S’il y a deux villes qui ont vocation à travailler ensemble, c’est bien Le Havre et Tanger”, a souligné Edouard Philippe, notant que les deux villes ont décidé de travailler ensemble pour échanger leurs pratiques, connaissances et influences, ainsi que pour essayer de créer des projets en commun.

Le Havre a beaucoup à gagner à se rapprocher des villes portuaires qui ne sont pas concurrentes mais qui peuvent être partenaires, a-t-il fait observer, soulignant que les établissements d’enseignement supérieur ont aussi beaucoup à gagner à travailler en commun.

“Les entreprises havraises et normandes ont vocation à travailler sur le sol marocain, et à l’inverse nous pouvons être un terrain d’opportunité pour l’ensemble de ceux qui vivent à Tanger”, a-t-il poursuivi.

Pour sa part, M. Abedllaoui a indiqué que cette cérémonie est le point de départ d’une collaboration et d’échanges appelés à être riches et fructueux.


A rappeler qu’à l’issue de sa participation en novembre 2014 à la conférence annuelle MEDays de l’Institut Amadeus à Tanger, M. Philippe avait profité de ce déplacement pour faire avancer son projet de partenariat entre les deux villes.

L’écosystème du Havre est similaire à celui de Tanger, avec une économie tournée vers l’automobile, l’aéronautique, la pétrochimie, l’éolien et le portuaire. La tradition portuaire marque en effet profondément l’identité des deux villes.