Turquie: six présumés membres de Daesh interpellés à Istanbul

Six personnes soupçonnées d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh ont été interpellées, samedi, au cours d’une opération sécuritaire à Istanbul.

La police antiterroriste turque a lancé, dans différents endroits de la mégapole, une opération contre une cellule composée de 6 individus, qui étaient en train de préparer une attaque dans la ville, selon les autorités, qui font état de la saisie de plusieurs documents numériques du groupe.  La police antiterrorisme a intensifié les raids presque tous les jours contre les cellules de “l’état islamique” (EI) à travers le pays afin d’empêcher toute attaque terroriste planifiée.

Quelque 220 présumés djihadistes ont été ainsi arrêtés, jeudi à Ankara, lors d’un vaste coup de filet et 109 autres vendredi dont 93 d’origine étrangère parmi lesquels 82 à Istanbul qui planifiaient de rejoindre le groupe terroriste en Syrie, onze à Adana (Sud), neuf à Trabzon (nord) et sept à Izmir (Ouest).

Près de 320 personnes ont perdu la vie dans les attaques attribuées à Daesh en Turquie dont la plus sanglante, en octobre 2015, avait fait 103 tués devant la gare centrale d’Ankara. Lors des célébrations du nouvel An 2017, une attaque contre un club privé à Istanbul, revendiquée par Daesh, avait fait 39 tués. L’auteur de ce carnage, un ouzbek arrêté deux semaines plus tard, est le premier auteur d’une attaque interpellé vivant en Turquie.