SM le Roi a érigé la réforme de l’administration au rang de grand chantier sociétal

Andres Grimblatt

Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion de célébration de la fête du Trône pose les jalons d’une nouvelle vision sociale pour l’édification d’un pays de libertés et de progrès, a estimé l’analyste politique chilien Andres Grimblatt.

Dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation à la réception offerte par l’ambassadeur du Maroc à Santiago du Chili, Kenza Elghali, à l’occasion du 19è anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres, Grimblatt a souligné que le discours royal pose les bases d’une nouvelle vision sociale pour l’édification d’un pays de libertés et de progrès en consacrant ainsi la parfaite symbiose existant entre le Trône et le peuple.

→ Lire aussi : Le discours du Trône reflète l’intérêt particulier que porte le Souverain aux questions sociales

Pour ce spécialiste en communication, également directeur au sein du Centre d’Études du Maghreb pour les Amériques, le discours royal trace une feuille de route qui a pour buts de progresser et de se développer tout en construisant une patrie et un pays de justice. L’ambassade du Maroc au Chili a offert, lundi soir à Santiago, une somptueuse réception rehaussée par la présence de plusieurs invités du monde politique, médiatique, associatif, universitaires et de personnalités civiles et militaires.

Cette réception haute en couleurs et en saveurs est devenue désormais un rendez-vous incontournable sur l’agenda des activités mondaines de la capitale du Chili. Ont assisté aussi à cette réception des ambassadeurs et diplomates accrédités à Santiago du Chili et des personnalités du monde politique, économique, culturel et médiatique, ainsi que des membres de la communauté marocaine résidant dans le pays sud-américain.