SM le Roi Mohammed VI, “jouit d’un profond respect en Afrique et dans le monde” (DG de l’AIEA)

SM le Roi

Sa Majesté le Roi Mohammed VI est un chef d’Etat qui jouit d’un profond respect et d’une grande estime en Afrique et dans le monde, a affirmé vendredi à Vienne, le Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Mariano Grossi.

“C’est un grand honneur pour moi de recevoir un message de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et un témoignage émanant d’un chef d’Etat et d’une grande personnalité politique qui jouit d’un profond respect en Afrique et dans le monde”, a souligné dans une déclaration à la MAP, M. Grossi auquel le Souverain avait adressé un message de félicitations suite à son élection à la tête de l’AIEA.

”Le message Royal revêt une grande importance pour moi et pour l’AIEA en ce sens que la mission de l’Agence ne se limite pas aux domaines politique et stratégique et tout ce qui concerne l’interdiction de la prolifération nucléaire et les Etats ayant un statut spécial concernant le programme nucléaire, mais également à la coopération dans le domaine des applications, de la technologie, de la médecine, en plus d’autres activités que nous développons”, a indiqué M. Grossi à l’issue d’une rencontre avec l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Organisations internationales à Vienne, M. Azzedine Farhane, qui lui a remis le message de félicitations du Souverain.

La contribution d’un partenaire comme le Maroc aux activités de l’agence est essentielle, a ajouté le directeur général de l’AIEA, exprimant sa détermination à oeuvrer durant son mandat à renforcer la coopération entre les deux parties.


M. Grossi a également souligné que ce n’est pas une coïncidence que le Maroc a été parmi les premiers pays à lui exprimer très tôt son soutien pour accomplir sa mission.

M. Grossi (58 ans) a été élu, le 29 octobre dernier à la tête de l’AIEA, lors d’un vote du Conseil des gouverneurs de l’organisation, pour succéder au Japonais Yukiya Amano, décédé en juillet à 72 ans après avoir dirigé l’AIEA depuis 2009.