Soixante-trois portés disparus dans un naufrage au large de la Libye

Migration : l'Italie fait don de 12 vedettes aux garde-côtes libyens

Plus de soixante candidats à l’immigration clandestine sont portés disparus suite au naufrage, dimanche, de leur embarcation de fortune au large des côtes libyennes, a annoncé, mardi à l’aube, la marine libyenne.

Citant des survivants, le général Ayoub Kacem du corps de la Marine a annoncé que 104 personnes se trouvaient à bord du canot pneumatique qui a coulé au large de Garaboulli, à quelque 50 km à l’est de Tripoli.

Quarante-et-une personnes portant des gilets de sauvetage ont été secourues, tandis que 63 autres n’ont pas été retrouvées, a-t-il fait savoir.

>>Lire aussi :Migration : l’Italie fait don de 12 vedettes aux garde-côtes libyens


Selon des chiffres annoncés, lundi, par l’Agence des Nations Unies pour les migrations (OIM), plus de 200 personnes se sont noyées au large des côtes libyennes alors qu’elles tentaient de traverser la Méditerranée vers l’Europe sur des embarcations précaires.

Selon le chef de la mission de l’OIM en Libye, Othman Belbeisi, “le nombre de morts en mer au large des côtes libyennes augmente de façon alarmante”.

De vendredi à dimanche, près de 1.000 personnes ont également été ramenées à terre par les garde-côtes libyens, poursuit l’agence onusienne.