Le Sommet Océania Mettings souhaite s’associer à la MedCOP Climat pour la COP22

Le Sommet océanien du développement durable “Océania Mettings” souhaite s’associer à la Conférence des parties des pays riverains de la Méditerranée sur les changements climatiques “MedCOP Climat” pour se préparer à la COP22, a annoncé, mardi à Tanger, son président Anthony Lecren.

“C’est au nom des territoires du pacifique que je présente une demande d’association à la MedCOP Climat dans le cadre d’une démarche de solidarité entre espaces méditerranéens et pacifiques pour se préparer au prochain rendez-vous mondial pour le climat COP22”, a déclaré à la MAP M. Lecren, également ministre de l’Environnement de la Nouvelle-Calédonie, à l’issue de la cérémonie de clôture de la MedCOP Climat. Les méditerranéens ou les océaniens ne doivent pas simplement s’occuper de leurs propres territoires, a-t-il dit, relevant que “devant les enjeux de la planète, il faut se soutenir mutuellement et coopérer pour adopter une démarche permettant de préserver la planète, et avant tout l’humanité“.

Par ailleurs, le responsable n’a pas manqué de saluer la qualité d’organisation de la présente édition de la MedCOP Climat, ainsi que le “formidable” accueil livré par les Tangérois.

Organisé à l’initiative de la Nouvelle-Calédonie, le sommet océanien du développement durable réunit, chaque année, depuis quatre ans, les représentants du Pacifique issus des gouvernements des pays et territoire, des organisations intergouvernementales, du monde coutumier et économique et d’organisations non-gouvernementales.


Ce sommet, qui regroupe 17 nations du Pacifique du Sud, a pour mission de mobiliser les grandes nations autour d’un développement durable face aux changements climatiques que les archipels du Pacifique voient s’amplifier, d’année en année. En 2016, les Nations océaniennes s’inscrivent dans une démarche volontariste pour la préparation à la COP 22, qui se déroulera, en novembre prochain à Marrakech.