Sommet sur les systèmes alimentaires : Le Maroc plaide pour une approche respectueuse de l’environnement

Sommet sur les systèmes alimentaires

Le Maroc a plaidé, jeudi à Rome, pour une conciliation entre l’adoption des approches respectueuses de l’environnement et une production suffisante pour répondre aux besoins grandissants d’une population mondiale en croissance continue.

Intervenant dans le cadre des réunions organisées par le Groupe d’amis pour le Sommet des Nations Unies sur les système alimentaires (GoFFSS), l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès des agences onusiennes à Rome, Youssef Balla a souligné la nécessité de l’amélioration des pratiques agricoles grâce à des solutions technologiques, tenant compte des changements climatiques pour la gestion de l’eau et des sols, et surtout adaptées aux besoins locaux et accessibles aux petits exploitants et PME.

M Balla a insisté sur l’importance de la contextualisation des solutions au niveau local, la prise en considération des spécificités culturelles qui pourraient dans certains cas poser des problèmes dans la mise en œuvre du changement, ainsi que le besoin en matière de renforcement des compétences techniques, et d’accès au financement pour les petits exploitants au monde rural.

Il convient de souligner que le GoFFSS a organisé du 12 au 16 avril courant une série de réunions pour discuter les 5 rapports de synthèse rédigés par les équipes des pistes d’actions, détaillant le processus de consolidation des idées reçues dans les pays membres et différentes parties prenantes au sommet, relatives aux propositions potentielles de changement.

( Avec MAP )