Soudan: accord sur l’indemnisation des victimes de l’attentat contre l’USS Cole

Soudan

Le Soudan est parvenu à un accord concernant l’indemnisation des familles des 17 marins victimes de l’attentat de 2000 contre le destroyer américain USS Cole au large du Yémen, revendiquée par le groupe Al-Qaïda, a indiqué lundi le ministère soudanais de la Justice.

La justice américaine avait jugé le Soudan responsable de l’attaque, du fait que ses auteurs avaient été entraînés dans ce pays, ce que Khartoum a longtemps nié.

En acceptant un accord sur cette question, le Soudan a rempli l’une des conditions essentielles pour le retrait par Washington de ce pays africain de la liste des États soutenant le terrorisme.

Lundi, le ministre de la Justice a annoncé qu’une requête conjointe avec les familles avait été envoyée aux tribunaux américains, afin de demander l’annulation des procédures en cours sur l’USS Cole.

Les détails de l’accord ont maintenant été fixés de manière à mettre fin de façon définitive aux procédures“, a déclaré le ministère dans un communiqué, sans toutefois donner de précision sur l’aspect financier de l’accord.


Cet accord “stipule clairement que le Soudan n’est pas responsable de l’attaque contre l’USS Cole” et qu’il sert “les intérêts stratégiques du pays“, a expliqué la même source.

Le Soudan figure sur la liste américaine des États soutenant le terrorisme depuis 1993, en raison de son soutien présumé aux groupes islamistes radicaux.

Depuis l’éviction en avril 2019 de Omar El-Béchir, le Soudan négocie avec Washington son retrait de la liste noire, afin de faire face à la crise économique qui sévit dans le pays.