Soudan: Le procès de Omar El-Béchir reporté au 15 septembre

Omar El-Béchir

Le procès de l’ancien président soudanais Omar El-Béchir et 27 autres personnes accusées d’avoir pris le pouvoir par un coup d’État en 1989 a été une nouvelle fois reporté, au 15 septembre, a indiqué mardi le président du tribunal.

“L’audience est ajournée (…) au 15 septembre pour mettre en place les mesures” sanitaires contre le nouveau coronavirus, a précisé le juge environ 45 minutes après le début de l’audience.

Le début du procès a été retardé à plusieurs reprises depuis fin juillet.

Âgé de 76 ans, Omar El-Béchir, qui a été destitué par l’armée en avril 2019, risque, avec d’autres accusés, la peine de mort pour avoir renversé le gouvernement démocratiquement élu du Premier ministre Sadek Al-Mahdi il y a 31 ans, lors du troisième coup d’État depuis l’indépendance du Soudan en 1956.