Soudan: Nouvel accord de paix entre le gouvernement et des factions rebelles

Soudan

Les représentants du gouvernement soudanais et du Front révolutionnaire soudanais (FRS), qui regroupe quatre mouvements de guérilla, ont paraphé l’accord visant à mettre fin à 17 ans de guerre civile, a annoncé dimanche l’agence de presse officielle Suna.

La signature officielle de l’accord est prévue lundi à Juba, capitale du Soudan du Sud, croit savoir Suna, ajoutant que les représentants des différentes parties ont d’ores et déjà apposé à Juba leurs initiales sur les huit protocoles constituant l’accord de paix: sécurité, propriété foncière, justice transitionnelle, réparations et compensations, développement du secteur nomade et pastoral, partage des richesses, partage du pouvoir et retour des réfugiés et des déplacés.

Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok, le président du Soudan du Sud Salva Kiir ainsi que plusieurs délégations étrangères sont attendus pour la signature officielle lundi avec le FRS, une coalition est constituée de mouvements ayant combattu au Darfour (ouest) ainsi que dans les Etats du Kordofan-Sud et du Nil Bleu au sud.

Les négociations pour la paix, priorité du nouveau gouvernement soudanais après la destitution par l’armée, en avril 2019, de l’ex président Omar el-Béchir, ont débuté en novembre à Juba.

L’accord stipule que les mouvements armés devront à terme être démantelés et leurs combattants rejoindre l’armée régulière, qui sera réorganisée pour être représentative de toutes les composantes du peuple soudanais.