Soufiane Rboub nommé au conseil d’administration du Conseil des Relations australo-arabes

Soufiane Rboub

Le Marocain Soufiane Rboub a été nommé mardi membre du conseil d’administration du Conseil des relations australo-arabes (CAAR), un organe consultatif du ministère australien des Affaires étrangères pour la promotion des relations entre les peuples d’Australie et du monde arabe.

Je suis honoré d’être nommé par la ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, en tant que membre du conseil d’administration du Council for Australian Arab Relations (CAAR)“, a souligné M. Rboub, cadre universitaire à la faculté d’Adelaïde et Secrétaire général de la Chambre du commerce australo-arabe, dans une déclaration à la MAP.

J’ai hâte de servir les communautés australiennes et arabes et de promouvoir une relation profonde et durable entre nos peuples. Que nos valeurs communes soient célébrées“, a ajouté l’universitaire natif de Casablanca.

En tant que membre du conseil d’administration d’origine marocaine, je serai en mesure de présenter les différentes facettes de l’expérience marocaine, la culture plurielle du Royaume, sa position dans le monde arabe et son ouverture sur l’Afrique et l’Europe, ainsi que son potentiel économique“, a souligné le jeune marocain, naturalisé australien après avoir immigré dans le pays continent.

Le Conseil des Relations australo-arabes (CAAR) a pour mission de renforcer les relations entre l’Australie et les pays arabes à travers le développement et le financement de projets visant la promotion d’une meilleure compréhension entre les cultures et le peuples de l’Australie et du monde arabe.


L’organe consultatif fait partie du Programme de subventions pour les relations internationales (IRGP) du ministère australien des Affaires étrangères, qui soutient la politique étrangère et commerciale du gouvernement.

Les subventions de l’IRGP ont pour objectif de renforcer les liens professionnels, communautaires et institutionnels entre l’Australie et ses partenaires sur des questions d’intérêt commun, notamment les arts, les médias, l’éducation, les affaires, la science, la technologie et le sport.