Souss-Massa, première région du Royaume à bénéficier de la déclinaison régionale de la stratégie industrielle

cité d'innovation

Souss-Massa est la première région du Royaume à bénéficier de la déclinaison de la stratégie industrielle avec l’ambition de s’ériger en pôle économique capable de créer de l’emploi, de valoriser ses richesses et de soutenir ses secteurs productifs pour assurer une croissance inclusive.

La déclinaison régionale du Plan d’Accélération Industrielle pour la Région Souss-Massa, lancée par SM le Roi Mohammed VI, le 28 janvier 2018, porte l’ambition de créer, à terme, 24.000 nouveaux emplois, répartis sur 8 secteurs d’activité : trois secteurs historiques vecteurs de croissance (Construction navale, agro-industrie et Chimie) et cinq secteurs émergents, leviers d’accélération industrielle (automobile, cuir, matériaux de construction, plasturgie et offshoring).

La démarche industrielle conçue pour Souss-Massa entend ainsi conforter les secteurs industriels existants tout en développant de manière proactive et agissante de nouveaux créneaux, dans le respect total des normes environnementales et de la vocation touristique de la région.

Pour appuyer cette ambition régionale, une approche multidimensionnelle et intégrée a été adoptée et a consisté en le déploiement d’infrastructures d’accueil adaptées, au service des investisseurs et de l’entrepreneuriat, notamment une Zone d’accélération industrielle, dont la 1ère tranche (64 ha) est réalisée à hauteur de 80% et sera mise en service en juillet 2020, l’extension de Haliopolis/agropôle (43 ha) et le développement d’un Parc industriel intégré, avec une première tranche de 35 ha.

Il s’agit également de la réalisation de la Cité d’Innovation, inaugurée ce jeudi par SM le Roi Mohammed VI, et qui permet de doter la Région d’une infrastructure d’accueil technologique facilitant l’accompagnement des jeunes porteurs de projets innovants, et d’un Technopark, destiné aux PME et aux Startups du secteur des technologies de l’information et de la communication et qui met à leur disposition des locaux prêts à l’emploi et un accompagnement adapté.

Cette approche multidimensionnelle prévoit aussi un appui financier des projets industriels développés dans la Région (subvention du foncier, Fonds de développement industriel et des investissements / Fonds de développement agricole, Fonds privé pour le développement de l’investissement du Souss), ainsi qu’une implication de l’OFPPT dans la formation des ressources humaines pour accompagner les industriels dans la formation et la qualification de leurs salariés.

Les infrastructures en cours de développement dans la Région ont permis de générer une dynamique d’investissement industriel sans précédent. À ce jour, 211 projets industriels sont suivis totalisant un investissement prévisionnel de 8,2 milliards de dirhams, avec à la clé la création de 29.222 emplois directs. 187 projets sont soit opérationnels, soit en cours de mise en œuvre ou affectés dans les nouvelles zones aménagées. Ils permettront de créer 19.346 emplois directs, soit 81 pc de l’objectif.

Parmi les projets opérationnels, il y a lieu de citer le Groupe d’ingénierie français “Segula Technologies”, leader de l’ingénierie mondiale au service de grands acteurs industriels de l’automobile, et la société “Ecosynergie”, une entreprise spécialisée dans la construction navale.