A LA UNETechnologies et Médias

Spotify est désormais disponible au Maroc depuis mardi

La société suédoise, créée en 2008, est cotée à la bourse de New York dépuis avril. Avant son lancement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les services de streaming musical de Spotify étaient disponibles sur 65 marchés, selon son site web.

Spotify est un service suédois de streaming musical sous la forme d’un logiciel propriétaire et d’un site web. Il permet une écoute quasi instantanée de fichiers musicaux. Le catalogue peut être parcouru par artiste ou par album, et également grâce à une fonctionnalité de liste de lecture personnalisée. Une fonction d’écoute hors connexion est disponible pour les abonnés Premium.

Un lien est fourni sur certains morceaux du catalogue pour permettre à l’utilisateur d’acheter directement le titre via un site marchand partenaire. Spotify, le service de musique en streaming payant le plus populaire au monde, a été officiellement lancé mardi au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

La société a déclaré que les services seraient désormais disponibles sur 13 marchés arabes, notamment en Arabie saoudite, dans les Émirats arabes unis, en Égypte et au Maroc, mais pas en Libye, en Iraq, en Syrie et au Yémen.

→ Lire aussi : BAM : Lancement du paiement mobile domestique

La plateforme était disponible de manière non officielle au Moyen-Orient depuis plusieurs années via des comptes généralement enregistrés sur d’autres marchés tels que l’Europe et grâce à des services qui permettent de voiler son VPN.

D’après Reuters, Claudius Boller, qui a précédemment travaillé dans la région avec Universal Music Group, est le directeur général de Spotify pour le Moyen-Orient et l’Afrique.

Boller a déclaré à Reuters que l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l’Égypte et le Maroc devraient être les moteurs de la croissance régionale, soulignant ainsi la population jeune du Moyen-Orient et la forte pénétration des téléphones intelligents.

Spotify facturera 19,99 riyals (5,33 dollars) par mois en Arabie saoudite, 19,99 dirhams (5,44 dollars) aux Émirats arabes unis, 49,99 livres égyptiennes (2,8 dollars) en Égypte et 4,99 dollars ailleurs au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, soit l’équivalent de 50 dhs. Son service gratuit est également disponible dans la région.

Spotify a également ajouté les territoires palestiniens mardi. Ses services sont disponibles en Israël depuis mars. Le service de streaming musical a également lancé mercredi sa collection de listes de lecture de musique arabe.

Abdellah Chbani

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page