Start-ups marocaines : 10 nouvelles structures d’accompagnements labellisées

Start-ups marocaines : 10 nouvelles structures d’accompagnements labellisées

Par Khadija Skalli

La Caisse centrale de garantie (CCG) a labellisé 10 nouvelles structures pour l’accompagnement des startups et entreprises innovantes. Ces nouveaux partenaires seront chargés d’accompagner et de financer les projets innovants en phase de démarrage.

Start-ups, cette nouvelle vous concerne ! La Caisse centrale de garantie (CCG) a labellisé 10 nouvelles structures pour l’accompagnement des startups et entreprises innovantes. Il s’agit de CE3M, CEED Maroc, Cluster Menara, Enactus, Endeavor, Groupe SOS Maroc (Bidaya), Happy Ventures, H Seven, Kluster CFCIM et Moroccan CISE.

« Cette deuxième vague de labellisation permettra d’accélérer la cadence de financements accordés aux startups innovantes », précise la CCG, dans un communiqué, publié sur son site internet.

Pour rappel, la CCG a déjà labellisé 6 structures en octobre 2017. Il s’agit de  APP EditorCluster SolaireImpact LabR&D MarocRéseau Entreprendre Maroc et Start-up Maroc.

Les nouveaux partenaires seront chargés d’accompagner et de financer, via les produits « Innov Idea » et « Innov Start », les projets innovants et les start-ups en phase de pré-amorçage.

→ Lire aussi : Les maux des start-ups marocaines

Lancé officiellement fin octobre 2017, le « Fonds Innov Invest » (FII) est un dispositif dédié au financement de l’amorçage et des startups innovantes. Il a été mis en place par le gouvernement avec l’appui de la Banque Mondiale. Le FII, géré par la CCG, vise à faciliter aux start-ups l’accès au financement surtout lors des premiers stades de création de leurs projets innovants. Au total, 300 projets innovants seront accompagnés en 5 ans.

Pour le volet pré-amorçage, 54 projets ont bénéficié du financement du fonds Innov Invest, lors de la 1ère phase de labellisation, pour un total de 11 millions de dirhams. « Ces projets opèrent principalement dans les secteurs des NTIC (30%) et des Greentech (20%). D’autres secteurs d’activités sont également représentés, tels que l’agribusiness et l’industrie qui ont mobilisé plus de 26% des financements accordés », ajoute la même source.

Concernant le dispositif d’appui aux Business Angels prévu dans le cadre du FII, la CCG lancera courant le premier trimestre 2019, le cahier des charges relatif à cette catégorie d’investisseurs, décrivant les conditions d’éligibilité et les modalités de sélection.

Les « Business Angel » sont les personnes physiques qui investissent leurs propres ressources financières dans des startups, et qui mettent à leur disposition leurs compétences, leurs expériences, et leur réseau relationnel en plus de leur accompagnement effectif.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :