Statut d’Al Qods : Des centaines de personnes manifestent à Bruxelles contre la décision de Trump

Des centaines de personnes ont dénoncé, vendredi soir devant l’ambassade des États Unis à Bruxelles, la décision du président américain Donald Trump de reconnaître unilatéralement Al Qods comme capitale de l’Etat d’Israël.

Au cours de ce rassemblement, réuni à l’initiative de la Communauté Palestinienne en Belgique et au Luxembourg, les manifestants ont crié leur colère contre la décision du président américain, condamné sa ‘’complicité’’ avec l’État d’Israël et appelé les pays arabes et islamiques à se mobiliser pour déjouer ce complot. Ils ont, de même, appelé au boycotté d’Israël, invitant les pays européens à se solidariser avec le peuple palestinien dans sa lutte pour la libération des territoires occupés par Israël, y compris Al Qods Est.

‘’Libérez la Palestine’’, ‘’vive la Palestine’’, ‘’Arrêtez le massacre, L’Amérique complice, l’Europe complice, l’Onu complice“, “Israël terroriste“, scandaient les protestataires, qui brandissaient le drapeau palestinien, des photos de la mosquée Al Aqsa et des portraits du défunt leader palestinien Yasser Arafat.

‘’Al Qods est la capitale de la Palestine’’, “Al Qods n’est pas à vendre’’, ‘’les Américains n’ont pas le droit de donner ce qui ne leur appartient pas“, lit-on également sur les pancartes brandies par les manifestants, qui ont aussi brûlé le drapeau israélien.