Succès du dialogue inter-libyen : le rôle important du Maroc mis en avant par un journal émirati

dialogue

Le journal émirati +Al Khalij+ a mis l’accent, lundi, sur le rôle important joué par le Maroc dans le succès du dialogue inter-libyen tenu récemment à Bouznika entre les délégations du Haut Conseil d’Etat libyen et du Parlement de Tobrouk.

Dans un article intitulé “les vents de la solution soufflent sur la Libye”, la publication écrit que les deux dernières semaines ont été marquées par des développements importants dans le dossier libyen sur la voie de parvenir à un règlement politique de la crise dans ce pays.

Le Maroc représenté par ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a joué un rôle “facilitateur” dans le dialogue inter-libyen qui s’est déroulé, affirme le journal, dans un climat serein, animé de la volonté commune de répondre aux aspirations des Libyens à la stabilité, la sécurité et l’édification d’un Etat moderne qui garantit l’égalité, le développement global et le bon voisinage, loin des ingérences étrangères, écrit la publication.

“Le dialogue de Bouznika a été inspiré de l’accord de Skhirat signé il y a cinq ans, et qui jouit de l’appui de la communauté internationale bien que certaines parties ne le respectent pas ou réclament des amendements sur ses dispositions”, note journal.

+Al Khalij + a souligné également les positions de l’opinion publique contre la persistance de la crise, particulièrement son côté militaire, ainsi que les pertes énormes dans les secteurs économique et pétrolier, estimant que seuls les libyens sont capables de parvenir à des solutions adéquates à la crise dans le pays.


Et de conclure que compte tenu du caractère “sérieux” du dialogue de Bouznika, les délégations du Haut Conseil d’Etat libyen et du Parlement de Tobrouk sont convenues de reprendre les pourparlers au cours de la dernière semaine du mois de septembre.